Accueil > Carnets de Croquis & Réalisations De François Delarozière

Critiques / Livres, CD, DVD

Carnets de Croquis & Réalisations De François Delarozière

par Dominique Darzacq

L’aventure mécanique d’un rêveur

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Tombé dans la marmite « théâtre de rue », comme Obelix dans celle de la potion magique par le hasard d’une figuration dans un spectacle de la troupe Royal de Luxe, François Delarozière est l’inventeur inspiré de machines mirobolantes, à la fois étranges et familières. Les divers géants, girafes, rhinocéros, éléphants hors normes, alliages de matière inerte, de boulons d’aciers devenus machines à rêve, rencontrés au fil des spectacles de Royal de Luxe, c’est lui.
Introduire le merveilleux dans l’espace urbain, modifier le regard que nous portons sur nos villes et nos cités en suscitant l’émotion est l’utopie à l’œuvre dans la démarche de François Delarozière. Pour lui, « il ne s’agit pas de reproduire la nature, mais plutôt de s’inspirer de ses mécanismes pour imaginer un nouvel ordre, dans le sens naturaliste du terme, celui des machines vivantes ». »
Scénographe urbain explorant sans cesse l’univers de l’objet en mouvement et sa théâtralité, il s’est associé avec Pierre Oréfice un ancien de Royal de Luxe pour réaliser le projet fou des machines de l’île de Nantes. C’est ainsi qu’ensemble ils ont transformé d’anciens chantiers navals de Nantes en atelier-laboratoire à chimères. Là où se construisaient des bateaux pour le grand large, s’inventent de gigantesques et fabuleuses sculptures animées, d’ insolites embarcations d’imaginaire destinées à tous les publics et à peupler l’île de Nantes. Certaines sont déjà en action tel le Grand Eléphant et sa trompe en jet d’eau, d’autres sont encore en chantier comme le Carrousel marin de 26 mètres de haut peuplé de crabes géants, et d’incroyables espèces sous-marines ou encore l’Arbre aux hérons de 25 mètres de haut conçu pour répondre à nos « fantasmes d’Icare et notre fascination pour le règne végétal »

Verne et Vinci

L’œuvre de François Delarozière excède le périmètre de l’Île de Nantes et quelques unes de ses fabuleuses mécaniques telle une araignée géante conçue pour des spectacles d’intervention, ou encore Le Manège Carré Sénart et L’Aéroflore, immense serre aérienne dans laquelle on peut se promener, voyagent à l’étranger et dans l’Hexagone pour le plaisir ébahis des petits comme des grands.
Bien évidemment, la construction de ces stupéfiantes machines animées, est le fruit d’un travail collectif en même temps qu’une singulière aventure qui implique plus de trente corps de métiers. C’est cette aventure, magnifiquement illustrée de photos et dessins, que relate « Carnets de Croquis & Réalisations ».

« Le dessin n’est que le point de départ du processus de création. Il pose une première pierre, grave la partition qui deviendra le fil rouge de ceux qui collaborent à tous les niveaux de la réalisation » explique François Delarozière qui s’avère là, l’enfant croisé de Jules Vernes et de Léonard de Vinci. Pour tout dire, les croquis à main levée et les dessins précis et annotés qui accompagnent les phases de travail contribuent à la valeur de l’ouvrage.
De chapitres en machines, de dessins en photos, François Delarozière lève le voile sur la manière dont il fabrique ses rêves et du même coup nous fait rêver. C’est que pour lui « Le rêve est le moteur des grandes aventures humaines. Il doit trouver sa place dans notre monde, aussi déraisonnable puisse-t-il paraître ». On ne le contredira pas !

Carnets de Croquis &Réalisations de François Delarozière
Editions Actes Sud/ La Machine. 149 pages 29€

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.