Accueil > Palmarès 2015 des Prix de la critique

Actualités / Danse / Opéra & Classique / Théâtre

Palmarès 2015 des Prix de la critique

par Dominique Darzacq

La comédienne Emmanuelle Devos, la danseuse Aurélie Dupont, le compositeur Pascal Dusapin parmi les lauréats

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

.
Comme chaque mois de juin depuis 1966, l’Association professionnelle de la critique de théâtre, de musique et de danse distingue les réalisations, les artistes et les personnalités qui ont particulièrement marqués la saison.

Pour son 51ème palmarès, les Grands Prix qui couronnent les meilleurs spectacles, dramatique, lyrique, chorégraphique de l’année, sont revenus pour le théâtre à "Henry VI" de Shakespeare mis en scène par Thomas Jolly (Festival d’Avignon, TNB Rennes , Théâtre de l’Odéon), pour la musique à "Dardanus" l’opéra de Rameau dirigé par Raphaël Pichon et mis en scène par Michel Fau (Opéra de Bordeaux) et pour la danse à Disappearing Act du chorégraphe Hofesch Shechter (Théâtre de la Ville).

Le Prix Georges-Lerminier qui remarque le meilleur spectacle dramatique crée en province est attribué à « Affabulazione  » de Pasolini mis en scène par Stanislas Nordey, (TNB Rennes, Théâtre de la Colline) et le Prix Claude-Rostand pour le meilleur spectacle lyrique créé en province revient à l’opéra d’Henri Sauguet «  Les Caprices de Marianne  », dirigé en alternance par Claude Schnitzler et Gwennolé Rufet et mis en scène par Oriol Tomas (Opéra de Reims).

Parmi les autres prix, ont notamment été attribués, pour le théâtre :
Meilleure comédienne : Emmanuelle Devos dans Platonov, d’Anton Tchekhov,
Meilleur comédien : Micha Lescot dans Ivanov, d’Anton Tchekhov.

Meilleur spectacle étranger : « La Cerisaie  », d’Anton Tchekhov, mise en scène Lev Dodine (dans le cadre du Festival Standard Idéal de la MC 93),
Prix Laurent-Terzieff : « The Servant » de Robin Maugham, mise en scène Thierry Harcourt (Théâtre de Poche-Montparnasse),
Prix Jean-Jacques-Lerrant , qui distingue la révélation théâtrale de l’année, a été attribué à Manon Thorel dans Henry VI, mise en scène Thomas Jolly

Pour la musique, le Prix de la révélation a distingué le Quatuor Hermès dans la catégorie instrumentale et dans la catégorie lyrique le ténor Stanislas de Barbeyrac,

Le Prix de la Meilleure création musicale est revenu à l’opéra de Pascal Dusapin, « Penthesilae  », livret Pascal Dusapin et Beate Haecl, direction musicale Franck Ollu, mise en scène Pierre Audi. (Opéra du Rhin de Strasbourg, Théâtre de la Monnaie de Bruxelles).

Pour sa part, Laurent Bayle, directeur général de la Cité de la Musique et Président de la Philharmonie de Paris, est nommé personnalité musicale de l’année.
Enfin, pour la danse, Aurélie Dupont est couronnée meilleure interprète pour ses adieux à l’Opéra de Paris dans « L’Histoire de Manon ».
L’ensemble de ce palmarès est consultable sur http://www.syndicat-critique-tmd.fr/2.html

Photos Henry VI ©Thomas Joly, Dardanus ©Frédéric Desmesure

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.