Accueil > L’art du rire de Jos Houben

Critiques / Théâtre

L’art du rire de Jos Houben

par Bruno Bouvet

Le rire, sans se prendre au sérieux

Partager l'article :

Pourquoi la Tour de Pise suscite-t-elle l’attendrissement quand la Tour Eiffel provoque l’admiration ? Jos Houben a la réponse : dans la verticalité réside notre dignité ! Voilà pourquoi l’adolescent qui se cherche présente une démarche catastrophique, le corps affaissé et le dos courbé tandis que le pape, archétype de la souveraineté, demeure statique, droit comme un « i » et regard impassible… Le comédien d’origine belge ne décrète pas ce qu’il énonce : il le met en mouvement et déclenche le rire ! Car telle est l’ambition de cet ancien élève de Jacques Lecoq – dont l’école, merveilleux lieu d’apprentissage du corps et des émotions, a livré tant de fabuleux artistes- dans ce qui constitue une petite leçon de finesse et de subtilité, à des années-lumières d’un quelconque one man show bruyant et racoleur. Complice de Peter Brook sous la direction duquel il a joué « Fragments » de Beckett en 2008, Jos Houben, 52 ans, veut décrypter « L’art du rire » et il y parvient de la plus convaincante des manières. Après le Théâtre des Bouffes du N ord en 2009, voilà donc cette étonnante conférence sur la scène du Rond-Point. Le rire qu’elle provoque n’est jamais forcé : le comédien s’appuie sur un remarquable sens de l’observation pour mettre à nu les mécanismes humains qui sont à la racine du rire. Où l’on constate une nouvelle fois qu’une chute n’a pas son pareil pour provoquer une hilarité qui exclut le malheureux et renforce la communauté de tous ceux qui sont restés debout… Mais qu’on ne se méprenne pas : Jos Houben aime trop le public pour se prendre au sérieux ! Dans cette master-class, qui ne confond pas rigueur et pédanterie, l’humeur est à la légèreté, ce qui destine « L’art du rire » à un public très largement familial. Notre amuseur intelligent n’a pas le rire méchant ou mordant, celui qui divise et oppose une communauté à une autre. Jos Houben aime le rire qui rassemble, dans un même mouvement, parce qu’il sait aussi rire de lui-même. Ce grand échalas d’un mètre 87, stupéfiant d’agilité, en donne lui-même la preuve : un artiste qui assume avec la plus belle conviction le mime du cheddar et du camembert, est un artiste qui n’a pas honte de lui-même. Il mérite les plus chaleureuses félicitations.

L’art du rire, de et avec Jos Houben. Durée : 1 heure.
Théâtre du Rond-Point, Salle Renaud-Barrault, 2 bis avenue Franklin Roosevelt , Paris 8e. Places de 14 à 34 €. Du mardi au dimanche à 18h30. Jusqu’au 10 avril.

Tournée

Le 30 avril à Marseille (Théâtre du Merlan) ; le 12 mai à Dieppe ; le 18 juillet à Cavalaire-sur-Mer ; le 16 septembre à Tassin la Demi-Lune ; le 4 octobre à Fécamp ; les 6 et 7 octobre à Périgueux ; le 10 mars 2012 au Vésinet ; le 13 mars à Vélizy ; le 16 mars à Elancourt ; le 17 mars à Aubergenville ; le 23 mars à Trappes.

© Giovanni Cittadini Cesi

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.