Influences de et par Thierry Collet

Magie et pouvoir

Influences de et par Thierry Collet

Après le nouveau cirque et la marionnette, c’est l’art de la magie, l’art de l’illusion, que le Théâtre de la Cité Internationale, met, ces temps-ci, sur la sellette, en proposant toute une série de spectacles de facture et de tonalité différentes. Parmi ceux-ci Influences de Thierry Collet qui en soixante dix minutes de sidérantes démonstrations témoigne que magie et pouvoir ont affaire ensemble.

Tombé dans la magie à l’âge des culottes courtes, Thierry Collet ne fait pas sortir des lapins de son chapeau, ni des colombes d’un foulard. Certes, il sait faire et ne nie pas qu’il a, un temps, prit plaisir à inventer des nouveaux tours. Mais un beau jour, il a éprouvé le besoin de donner une dimension nouvelle à sa baguette magique, l’envie d’en faire un outil apte à interroger le monde. Voilà qui n’est pas banal.

Depuis plus de dix ans, depuis L’Enchanteur, savoureux spectacle où il faisait surgir les héros de l’épopée du Graal d’un jeu de cartes, Thierry Collet, comédien (il a fait le Conservatoire National d’Art Dramatique) et magicien, véritable maître en son art, poursuit sa quête « d’une magie à laquelle on pourrait croire, qui nous troublerait et nous inquiéterait ». Il y réussit tout à fait avec Influences , spectacle de mentalisme qui le fait passer de la manipulation des objets à la manipulation des idées et nous interpelle fortement sur les limites de notre libre arbitre.
Cheveux ras, regard d’acier, costume gris , l’arrogance de l’expert doublée de la condescendance du conférencier qui a le savoir, et de la conviction du prédicateur, Thierry Collet, propose aux spectateurs toute une série d’expériences, après avoir invité une soixantaine de spectateurs à glisser dans une enveloppe et dans le secret de l’isoloir, un bulletin de la couleur de leur choix. Curieusement, au moment du dépouillement qui marque la fin du spectacle, ne sortent des urnes que des bulletins jaunes. On le sait bien les urnes sont parfois sujettent à des tours de passe pase. Entre les deux, notre conférencier aura trouvé la première lettre du nom auquel pense telle spectatrice, le mot que telle autre aura pointé du doigt dans un dictionnaire, se sera transpercé le bras avec une grande aiguille et livré à quelques démonstrations qui, tout en nous laissant ébaubis ou perplexes, nous font courir quelques frissons d’angoisse le long de l’échine. Car on le comprend vite il s’agit là de manipulations et au delà de la scène, de toutes les autres manipulations possibles, politiques, religieuses, économiques, journalistiques... C’est hautement politique, tout à fait ludique et à voir absolument.

Influences de et par Thierry Collet, mise en scène Michel Cerda 1h10
Théâtre de la Cité internationale jusqu’au 16 avril tel 01 43 13 50 50
Du 8 au 11 juin à Thionville. Et en tournée à la rentrée.

Photo Nathaniel Baruh

A propos de l'auteur
Dominique Darzacq
Dominique Darzacq

Journaliste, critique a collaboré notamment à France Inter, Connaissance des Arts, Le Monde, Révolution, TFI. En free lance a collaboré et collabore à divers revues et publications : notamment, Le Journal du Théâtre, Itinéraire, Théâtre Aujourd’hui....

Voir la fiche complète de l'auteur

Laisser un message

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

S'inscrire à notre lettre d'information
Commentaires récents
Articles récents
Facebook