Accueil > 1.2.3 théâtre !. Et moi alors ?

Critiques / Festival

1.2.3 théâtre !. Et moi alors ?

par Dominique Darzacq

Les Festivals Jeune Public

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Avec les festivals, c’est comme en botanique, la floraison commence réellement avec le printemps, et ceux en direction de l’enfance sont les plus précoces, chacun a son caractère et son parfum particulier. Si certains peuvent sembler n’être que les alibis bouche-trou d’une programmation, d’autres, comme 1.2.3 théâtre au Théâtre de L’Est Parisien (TEP) s’affirment comme les moments plus intenses d’une action obstinément préoccupée « du frottement des générations, public et artistes mêlés ». En effet, pour Catherine Anne, sa directrice, le TEP se doit d’être « un lieu pour tous », en même temps que celui où se tisonne « le vif de l ‘écriture, qu’elle soit destinée au jeune public ou aux adultes »

Du théâtre d’aujourd’hui pour les enfants d’aujourd’hui

Qu’ils soient accompagnés de leurs professeurs ou de leurs parents, c’est donc à découvrir ce qui s’écrit pour eux aujourd’hui que le festival convie les enfants.
Tout commence le 27 avril avec La Dictée, pièce écrite pour tout public, à la demande de Catherine Anne, par Stanislas Cotton dramaturge associé au TEP cette saison.
Auteur à « la langue teintée de métaphores » forgée « d’étranges sonorités », Stanislas Cotton a, dit-il, saisi l’occasion pour parler « d’un dysfonctionnement qui affecte tant d’enfants et inquiète tant de parents », la dyslexie. A travers les échappées rêveuses de Théodule au moment de la dictée et les désopilants débordements paniques de son prof et de sa mère, il le fait d’une manière aussi cocasse que jubilatoire (à partir de 8 ans).
Avec Bled, l’auteur metteur en scène québécois, Daniel Danis, revisite à sa manière incisive et politique, l’histoire du Petit Poucet. Sous le nom de Bled, « parce que son grand-père a le mal du pays », il le plonge dans nos modernes cités où le téléphone portable, chipé au grand frère, est plus efficace que les petits cailloux pour s’y retrouver dans la jungle des villes (à partir de 8 ans).
Auteur et dessinatrice, Anne Herbauts, revisite elle aussi un conte célèbre, La Princesse au petit pois. Un spectacle visuel et sonore dans lequel acrobates, mimes et musiciens tricotent le merveilleux (pour les petits à partir de 3 ans).
Pour sa part, Philippe Crubézy avec Le Bouquet de fleurs (photo ci-dessus), pièce pour comédiens et marionnettes, propose sur fond de musique jazzy une savoureuse échappée initiatique pleine de rebondissements et de quiproquos (à partir de 7 ans).
Outre les spectacles présentés au TEP ou hors les murs, le festival sera émaillé de lectures, de rencontres d’auteurs, d’artistes, de délégations d’élèves venus d’Allemagne et de Suède. Le Théâtre jeune public se décline aussi en termes européens.

Et moi alors ? Au rythme des saisons

Au Théâtre Gérard-Philipe de Saint-Denis, sous l’impulsion de son nouveau directeur, la manifestation Et moi alors ? cesse d’être une brève ponctuation dans le calendrier et devient une manifestation qui rythme les trois saisons scolaires et s’inscrit dans un projet qui revendique « l’importance de l’imaginaire et de la poésie dans la construction de l’être humain ».
Du 24 avril au 16 mai, le festival offre aux petits et aux grands, sa cuvée printanière. Elle a la variété des couleurs et des émotions qui l’inspirent.
De 86 centimètres (photo ci-dessus) pour les tout-petits à partir de dix-huit mois, jusqu’au spectacle concert pour adolescents Stone par le Théâtre de la Guimbarde, en passant par Jack London (Nam-Bok le hâbleur) ou Charles Perrault revisité ( Une faim de loup pour clown et marionnettes, mis en scène par Ilka Schönbein et Seule dans ma peau d’Anne par la Compagnie « Hyppolite a mal au cœur » ), il sera question de voyages initiatiques qui font grandir et de réflexions sur le progrès et les dérives de la modernité. Les parents, grands-parents, oncles ou tantes qui accompagneront les enfants ne le regretteront pas.

Et Moi alors ? Théâtre Gérard-Philipe de Saint-Denis du 24 avril au 16 mai . Tel 01 48 13 70 00
1.2.3. Théâtre ! Théâtre de l’Est Parisien du 27 avril au 30 mai. Tel 01 43 64 80 80

Crédits photos : Nathalie Crubézy (Le Bouquet de fleurs /Elisabeth Corecchio (86 cm)

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.