Accueil > Xavier Jaillard, l’étoile de la comète Allais

Actualités / Actu

Xavier Jaillard, l’étoile de la comète Allais

par Gilles Costaz

Avec la harpiste Céline Mata il réinvente le spectacle d’humour

Partager l'article :

L’homme n’est pas né de la dernière pluie. A ses débuts, Xavier Jaillard jouait avec Francis Blanche. Mais c’est un athlète, qui a traversé les années dans l’énergie, le rire et l’invention. Acteur d’abord, écrivain ensuite (du livre d’aphorismes ou de fables comiques comme Le Loup et la Gnôle, aux pièces de théâtre et aux romans), il a, au cours de ces dernières années, décroché des Molières pour son adaptation de La Vie devant soi de Romain Gary, animé les soirées du Studio Raspail et dirigé le Petit-Hébertot. Il est à présent chancelier de l’Académie Alphonse Allais. Il crée, au Théâtre municipal de Nevers, son premier show, La Harpe et le Poète, conçu et interprété avec la harpiste Céline Mata.
Vous avez été le complice de Francis Blanche et c’est seulement maintenant que vous créez votre premier récital comique.
J’ai travaillé avec Francis Blanche pendant dix ans. A sa mort, je m’étais promis de faire un spectacle qui le mettrait en scène. Je l’ai fait. Ce fut L’Oursin de Francis Blanche. Plus tard j’ai travaillé à un florilège des humoristes mais l’idée de faire un spectacle de textes, pour la plupart, humoristiques, m’est venu en entrant à l’Académie Alphonse Allais. Le spectacle comporte des textes personnels mais aussi des textes d’auteurs qui sont dans la grande lignée d’Alphonse Allais. Cela va jusqu’à Voltaire, Marot et Marivaux. Dans les propositions de l’Académie Allais en direction des jeunes, j’ai inclus cette phrase : « Vous êtes les héritiers d’un peuple d’humoristes et vous n’en savez rien ». L’idée serait aussi de faire tourner le spectacle dans la francophonie, d’être une courroie de transmission de l’Académie et de cet humour.
Y a-t-il un fil conducteur ?
Je laisse entendre qu’on va assister à un récital classique de poésie et que l’on risque l’ennui distingué. Bien entendu, je prends cela à contre-pied. C’est un spectacle d’humour, dont le tiers est composé par mes textes. De temps à autre, cela dérape vers l’émotion, comme avec le texte de Francis Blanche imaginant Arlequin poignardé à Londres. Ou je récite tout à coup la Prière à Dieu de Voltaire.
Comment vous définissez-vous ? Comme un clown ?
Clown, c’est joli. Mais cela ne me définit pas. Ce qui me plaît, c’est d’aller chercher de la culture à travers l’humour.
C’est un récital d’humour que vous faites avec une harpiste, Céline Mata. Quelle est la part de Céline Mata et, plus généralement, de la musique ?
Les textes, je les choisis seul, mais je travaille ensuite avec Céline. Je l’ai connue grâce à Philippe Davis, de l’Académie Allais. Je lui ai proposé de fabriquer des chansons à partir de textes existants et musiques également existantes. Elle a été tout à fait enthousiaste. C’est elle qui a choisi les musiques. Ainsi nous avons associé, dans des chansons, Albeniz et Francis Blanche, Voltaire et Rameau, Devos et Bach, Brel et Debussy, Delibes et Marot… Céline ne se contente pas de faire ces mariages et d’être une grande harpiste, elle me donne aussi la réplique.
Et vous créez le spectacle à Nevers.
Nous l’avons d’abord rôdé dans des hôpitaux et à Decize, lors de la remise des prix Alphonse Allais et René de Obaldia. Puis le maire de Nevers, Denis Thuriot, nous a demandé de faire partie de la première saison de ce magnifique théâtre, une fois qu’il a été rénové.

La Harpe et le Poète, ce qui me fait rire, ce qui me fait pleurer par Xavier Jaillard et Céline Mata.

Théâtre municipal de Nevers, le 11 janvier, 20 h, tél. : 03 86 68 45 43.

Photo DR.

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

1 Message

  • Xavier Jaillard, l’étoile de la comète Allais 3 juin 15:04, par Lucja Orlow Gozdowska

    Good morning,

    I’m looking for a contact to Xavier Jaillard whose mother Claude Rakowska-Jaillard was a student of Lycée Français de Varsovie. School celebrates 100 anniversary of foundation and school’s management wants to commemorate teachers and students from 1919-1939 and prepare a jubilee publication.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.