Accueil > Si Siang Ki ou l’histoire de la chambre de l’Ouest

Critiques / Festival / Théâtre

Si Siang Ki ou l’histoire de la chambre de l’Ouest

par Jean Grapin

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

L’œuvre de Wang Che-Fou a plus de 700 ans et les formes du théâtre chinois traditionnel peuvent paraitre figées et incompréhensibles. Avec la proposition de Gérard Gelas, elles deviennent lisibles et compréhensibles. Agréables même.

Si Siang Ki ou l’histoire de la chambre de l’Ouest est celle tragique du jeune homme pauvre amoureux de la princesse persécutée et dont l’amour parait dans un pays de caste impossible.

Le spectateur découvre une architecture forte qui postule l’échappée libre, la supériorité du rêve. Chacun parmi les personnages se présente et vit un épisode. Le texte a été transposé en français retraduit en chinois moderne et poli à l’ancienne.

La forme légendaire qui prévaut par sa dimension cérémonielle autorise toutes les variations celles du miroir, de la mort et de l’union des cœurs. Farce drame ou tragédie .Le ressort de l’homme est universel .C’est l’apparition du théâtre. Là où les maitres jouent leurs partitions et les serviteurs les leurs la comédie s’installe en signe de vie au sein de la tragédie.

C’est ce que met en valeur avec beaucoup de précision et d’humour l’équipe de Shangaï réunie autour de Gérard Gelas. Le jeu s’il conserve la grammaire et les signe se régénère par une forme de naturel. Dégrimé. Tous les signes et les conventions prennent du sens.

JPEG - 51.7 ko

Le spectateur observe avec une attention croissante les types glisser vers les caractères dans lesquels se glissent subrepticement les sentiments. Tout se passe comme si le spectateur assistait en direct au passage de Théophile de Viau à Marivaux, de Pyrame et Thisbée à la Surprise de l’amour. De la facette à la facétie.

Assurément Gérard Gelas a trouvé la méthode à la fois pleine de respect et de liberté.

Le spectateur vit un coup d’accélération prodigieuse ancré dans la tradition et ouvert sur le théâtre contemporain. Il retrouve le goût de l’imaginaire et de la féérie se prenant à rêver d’un chrétien de Troyes traduit en chinois retraduit en français moderne et poli à l’ancienne.

Si Siang Ki ou l’histoire de la chambre de l’Ouest de Wang Che-Fou
Mes et adaptation de Gérard Gelas, Théâtre du Chêne noir à 11h
Production Shangaï théâtre académie Tel 0490865811.

JPEG - 49.8 ko
JPEG - 28.9 ko
JPEG - 73.9 ko
JPEG - 51.2 ko

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.