Accueil > Place de Tamara Al Saadi

Critiques / Théâtre

Place de Tamara Al Saadi

par Gilles Costaz

La dualité de l’exilée

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Parmi les réalisations de jeunes équipes, peu de spectacles ont eu un tel retentissement. Place écrit et mis en scène par Tamara al Saadi a obtenu l’an dernier le prix du jury et le prix des lycéens au festival Impatience en 2018. Il était donné l’automne dernier au 104, à Paris, et dans diverses villes. Le voici à nouveau en tournée, et d’abord dans le théâtre dont il est issu, la Comédie de Saint-Etienne dont le directeur, Arnaud Meunier, soutient depuis longtemps l’activité de Tamara Al Saadi.
Cette pièce est largement autobiographique. Sortant du métro, une jeune fille peine à déchiffrer le monde qui l’entoure et pourtant qu’elle connaît bien. En dialoguant avec un enfant, elle repart dans son passé : c’est l’Irak, sa famille, cette civilisation où rien n’est comme en France. Depuis, fuyant la guerre, les siens l’ont entraîné à Paris où elle a suivi des études et où elle peut passer, sans aucun doute, pour une Française. Mais quelle est sa « place » ? En Europe ou en Irak ? La question est là, dans la douleur, l’incertitude et la douleur d’une œuvre où apparaissent les figures familiales et où l’exil s’affirme, sous une fausse douceur, comme un déchirement. Les femmes n’ont pas le discours des hommes, et le salon où se tiennent les discussions, s’emplit de sable comme le désert…
Le dialogue et la mise en scène de Tamara Al Saadi sont également entre deux mondes. Il y a là un sens sinueux de la fable, mais aussi un goût occidental du débat et d’une qualité esthétique proches de ce que le théâtre produit ici. C’est troublant, séduisant, et tous les acteurs sont porteurs de cette belle dualité qui se développe devant nous.

Place, texte et mise en scène Tamara Al Saadi. Collaboration artistique de Justine Bachelet et Kristine Chaumont, scénographie d’Alix Boillot, chorégraphie de Sonia Al Khadir, lumière de Nicolas Marie, musique de Fabio Meschini, costumes de Pétronille Salomé.
Avec David Chausse, Yasmine Nadifi, Françoise Thuriès, Roland Timsit,
Ismaël Tifouche Nieto, Marie Tirmont, Mayya Sanbar et un enfant.

Comédie de Saint-Etienne, tél. 04 77 25 14 14
Du mardi 7 au vendredi 10 janvier .(Durée : 1 h 35).
Suite de la tournée :
Mardi 21 > Jeudi 23 janvier à la Comédie de Reims, CDN (51)
Mardi 28 janvier au Vivat, Scène Conventionnée, Armentières, (59)
Vendredi 31 janvier au Théâtre de Chelles, Scène Conventionnée (77)
Mardi 10 mars au POC ! d’Alfortville (94)
Jeudi 13 mars à Chateauvallon-Liberté, Scène Nationale, Toulon (83)
Jeudi 14 mai au Dôme de Gascogne du CIRC, CIRCA, Auch (32)

Photo Pascal Gély.

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.