Accueil > Le Prix de la Librairie théâtrale à Royan de Marie Ndiaye

Actualités / Actu

Le Prix de la Librairie théâtrale à Royan de Marie Ndiaye

par Corinne Denailles

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

La Librairie théâtrale, l’une des très rares librairies spécialisées de Paris – tous les connaisseurs aiment à s’y rendre, 3 rue de Marivaux, à quelques mètres de l’Opéra-Comique – vient de créer un prix décerné à un texte dramatique : le prix de la Libraire théâtrale. Il vient d’être décerné à Royan de Marie Ndiaye aux éditions Gallimard, tandis qu’un Coup de cœur salue Jazz Band Congo de Mohamed Kacimi, parue à L’Avant-Scène Théâtre.
La pièce de Marie Ndiaye a été montée en 2020 par Frédéric Bélier-Garcia : écrite pour Nicole Garcia, elle a été peu jouée par l’actrice en raison du confinement (quelques représentations ont eu lieu aux Abbesses pour le Théâtre de la Ville). Mais le spectacle sera l’un des événements du prochain festival d’Avignon qui présente l’œuvre comme « une évocation de la fragilité et de la puissance du féminin, un portrait de femme tout en clair-obscur ».
Les responsables de la Librairie théâtrale ont confié à des lecteurs indépendants les pièces publiées tout au long de l’année 2020 – au nombre de 265 selon leurs calculs - pour qu’ils sélectionnent celles qui leur semblaient les meilleures. Ensuite, un jury de professionnels a dû choisir un texte lauréat et un texte outsider parmi les dix pièces de la liste finale. Ces jurés, comme on peut le voir sur la photo, sont de grands personnages du théâtre et des spécialistes de la circulation des textes.
Le Prix de la Librairie théâtrale fait désormais partie des récompenses qu’il est bon de prendre en compte.

Sur la photo (DR), de gauche à droite : Mattei Visniec, Virginie Colemyn, Greg Germain, Jacques Vincey, Marie-Cécile Renauld, Thierry Illouz, Ophélia Kolb, Elsa Lepoivre.

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.