Accueil > "May B" de Maguy Marin

Critiques / Danse

"May B" de Maguy Marin

par Yves Bourgade

Le manifeste chorégraphique de la chorégraphe

Partager l'article :

Le retour sur scène du May B de la chorégraphe Maguy Marin pour le Thêâtre de Ville à Paris tombe avec la sortie au cinéma, le 6 mars 2019 d’un film documentaire consacré à cette artiste engagée et intitulé Maguy Marin L’urgence d’agir.
Un film qui évoque le parcours de Maguy Marin, née en 1951 et qui est ponctué d’extraits de May B, saisis lors de répétitions ou de représentations de cette œuvre qui n’ont pas cessé depuis la création en 1981 de ce manifeste chorégraphique.
L’univers de Samuel Beckett a fortement marqué Maguy Marin qui réussit par la danse — des positions, des gestuelles propres, et sans narration —, à exprimer dans May B un théâtre de l’inutile, un monde en totale déroute.
Au sortir d’une représentation de May B, vous accompagnent longtemps les images de la déambulation d’un groupe de dix personnages désemparés vêtus de camisoles blanches, traînant des pieds, ahanant, pouffant et éructant parfois des bribes de phrases incompréhensives.
La caméra du réalisateur David Mambuch permet de voir de près les danseurs aux traits du visage le plus souvent déformés par des applications d’argile avec des yeux surlignés de rouge.

La compagnie de la chorégraphe s’est renouvelée depuis la création de May B et Maguy Marin ne se lasse pas de faire répéter ses danseurs. La transmission est au cœur de ses préoccupations. Les ballets qui ont suivi, sont évoqués.
Le groupe est primordial pour la mission que s’est assignée Maguy Marin qui évoque l’importance qu’a eu pour elle son passage à Bruxelles dans l’Ecole Mudra de Maurice Béjart. Son projet artistique comporte également une dimension sociale que n’oublie pas d’évoquer David Mambuch. Ainsi Maguy Marin a-t-elle autorisé une des ses anciennes danseuses Lia Rodrigues à monter May B au Brésil avec sa compagnie sans subvention (dans une favela près de Rio) et de tourner le spectacle en Amérique du Sud. Elle-même continue, après avoir été basée à Créteil et Toulouse, à poursuivre son rayonnement généreux d’artiste citoyenne, dans un nouveau complexe culturel près de Lyon.

May B à Paris à l’Espace Pierre Cardin, du 27 février AU 2mars 2019 à 2Oh, durée une heure trente, places de 20 à 30€ ;

Maguy Marin L’urgence d’agir sortie en salle le 6 mars 2019

Photos du film ©Laurence Dasniere

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.