Accueil > Les MOLIERES 2009

Actualités /

Les MOLIERES 2009

par Jean Chollet

Une affaire de familles

Partager l'article :

L’Académie des Molières, qui réunit des comédiens, des auteurs, des adaptateurs, des metteurs en scène, des collaborateurs artistiques, des journalistes, des personnalités qualifiées et les lauréats des précédentes éditions, va procéder au vote pour l’attribution des bustes de Jean-Baptiste Poquelin de l’année 2009. Les choix proposés dans les différentes catégories sont issus des nominations effectuées par trois jurys. Un jury concernant le Théâtre privé, un jury national pour le Théâtre public et les compagnies, qui pouvait s’appuyer cette année sur les avis de 195 correspondants régionaux, et un jury du spectacle jeune public. C’est à partir de cette sélection, que les mille huit cents membres annoncés de l’Académie vont attribuer les dix-sept Molières, qui seront remis le 26 avril 2009 au Théâtre de Paris, lors d’une soirée placée sous la présidence de Bernard Giraudeau et présentée par Frédéric Mitterrand. Si le nombre des Molières n’a pas varié depuis l’an dernier, un changement est intervenu avec le remplacement du “ Molière seul en scène”, par un “Molière de la pièce comique”. On remarque que dans cette catégorie tous les spectacles “ nominés ” sont issus du privé. On pourrait croire ainsi que dans le théâtre public on ne rigole pas souvent, mais il s’agit d’un équilibrage stratégique comptable privé/public. Dont acte. Sous la nouvelle présidence d’Irène Ajer, l’Association Professionnelle et Artistique du Théâtre (APAT) manifeste une fois encore la volonté de réunir l’ensemble des familles du théâtre, dont l’équilibre à l’intérieur de cette académie sera encore toutefois exprimé lors de la proclamation des Molières. Pour mémoire, rappelons que l’an passé sur les dix-sept distinctions accordées, douze relevaient du secteur privé contre cinq – dont deux obligatoires – pour le secteur public. L’année 2009 verra-t-elle un rééquilibrage jugé nécessaire par de nombreux observateurs ? Les Molières y gagneraient certainement en crédibilité. Mais cette cérémonie est aussi, à travers sa retransmission en direct sur France 2 (26 avril, 20h 35), assurée avec plus ou moins de réussite, l’occasion de créer un pont entre le théâtre et le petit écran aux côtés des diffusions de représentations théâtrales, dont celle d’Oscar de Claude Magnier, le 25 décembre 2008 - ayant pour interprète vedette l’ancien patron d’Addidas et de l’Olympique de Marseille - n’aura pas été la plus glorieuse.

Nominations 2009

Molière du Théâtre public

Coriolan, Shakespeare/Christian Schiaretti, TNP /Villeurbanne. Figaro divorce Odön von Horvarth/Jacques Lassalle, Comédie-Française. Par-dessus bord, Michel Vinaver/Christian Schiaretti, TNP/Villeurbanne. Tartuffe, Molière/Stéphane Braunschweig, T.N.S.

Molière des Compagnies

Feux (Rudimentaire, La fiancée des landes, Forces) August Stram/Daniel Jeanneteau/ Marie-Christine Soma, Cie la Part du vent. Le Jour se lève, Léopold, Serge Valetti/Michel Didym, Cie Boomerang. Madame de Sade, Yukio Mishima/Jacques Vincey, Cie Sirènes. L’Oral et Hardi, Jean-Pierre Verheggen, Cie Faisan.

Molière du Théâtre privé

Baby Doll, Tennesse Williams/Benoît Lavigne, Théâtre de l’Atelier. Des Gens, (d’après Urgences et faits divers) Raymond Depardon/Zabou Breitman, Petit Montparnasse. Le Diable rouge, Antoine Rault/Christophe Lidon, Théâtre Montparnasse. Journal à quatre mains Benoîte et Flora Groult /Panchika Velez, Poche Montparnasse.

Molière de la pièce comique

Chat et Souris, Ray Cooney/Jean-Luc Moreau, Théâtre de la Michodière. Cochons d’ Inde, Sébastien Thiéry/Anne Bourgeois, Théâtre Hébertot. Le Comique, Pierre Palmade/Alex Lutz, Théâtre Fontaine, Les Deux Canards Tristan Bernard-Alfred Hatis/Alain Sachs, Théâtre Antoine.

Molière du Théâtre musical


L’Araignée de l’Eternel, Claude Nougaro/Christophe Rauck, Le Grand T –Nantes, Lady in the dark, Kurt Weill/Jean Lacornerie, Théâtre de la Renaissance –Oullins. L’Opéra de Sarah – Avant l’Amérique, Alain Marcel, Théâtre de l’œuvre. Panique à bord, Stéphane Laporte/Agnès Boury, Théâtre Tristan Bernard.

Molière du comédien


Jacques Bonnaffé dans L’Oral et Hardi, Patrick Chesnais dans Cochons d’Inde, Claude Duparfait dans Tartuffe, Samuel Labarthe dans Très chère Mathilde, Claude Rich dans Le Diable rouge, Wladimir Yordanoff dans Coriolan.

Molière de la comédienne


Anne Alvaro dans Gertrude (Le Cri). Zabou Breitman dans Des gens. Marie Laforêt dans Master Class –Maria Callas. Christine Murillo dans Vers toi Terre promise –Tragédie dentaire. Dominique Reymond dans La Nuit de l’iguane, Mélanie Thierry dans Baby Doll.

Molière du comédien dans un second rôle


Roland Bertin dans Coriolan. Sébastien Castro dans Le Comique. Jean-Claude Durand dans Le jour se lève, Léopold. Guillaume Gallienne dans Fantasio. Arthur Jugnot dans Chat en poche. Sébastien Thiery dans Cochons d’Inde. Nicolas Vaude dans Elle t’attend.

Molière de la comédienne dans un second rôle


Hélène Alexandridis dans Madame de Sade, Monique Chaumette dans Baby Doll. Christiane Cohendy dans Equus. Annie Mercier dans Tartuffe.Martine Schambacher dans La Charrue et les Étoiles. Josiane Stoléru dans Cochons d’Inde.

Molière du metteur en scène


Stéphane Braunschweig pour Tartuffe. Benoît Lavigne pour Baby Doll. Christophe Lindon pour Le Diable rouge. Didier Long pour Equus. Stanislas Nordey pour Incendies, Christian Schiaretti pour Coriolan.

Molière de la révélation théâtrale


Julien Alluguette dans Equus. Aude Briand dans Journal à quatre mains. David Lescot dans Commission centrale de l’enfance. Nouara Naghouche dans Sacrifices.

Molière de l’auteur francophone vivant


Jean-Claude Grumberg, pour Vers toi Terre promise. Pierre Notte pour 2 petites dames vers le nord. Joël Pommerat pour Je Tremble (1) et (2). Antoine Rault pour Le Diable rouge. Sébastien Thiéry pour Cochons d’Inde. Michel Vinaver pour Par-dessus bord.

Molière de l’adaptateur


Zabou Breitman pour Des gens (d’après Urgences et faits divers). Philippe Djian pour La Ville. Pierre Laville pour Baby Doll. André Markowicz pour Cœur Ardent.

Molière du décorateur/scénographe


Giorgio Barberio Corsetti et Cristian Taraborrelli pour Gertrude (Le Cri), Catherine Bluwal pour Le Diable rouge. Stéphane Brausnchweig et Alexandre de Dardel pour Tartuffe. Laurence Bruley pour Baby Doll.

Molière du créateur de costumes


Claire Belloc pour Le Diable rouge. Emmanuel Peduzzi pour Les Deux Canards. Claire Risterucci pour Madame de Sade. Thibault Vancraenenbroeck pour Tartuffe.

Molière du créateur lumière


Daniel Jeanneteau et Marie Christine Soma pour Feux. Fabrice Kebour pour Baby Doll, Marie-Hélène Pinon pour Le Diable rouge. Eric Soyer pour Le Canard sauvage.

Molière du spectacle jeune public


La Maison, Nathalie Pernette, Cie Pernette. L’Enfant et les ténèbres ou La Nuit électrique, Mike Kenny/Marc Lainé Comédie de Valence. 86 cm, Alice Laloy, la Cie s’appelle revient. In 1 et 2, Isabelle Hervouët, Cie Skappa.

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.