Accueil > Le Théâtre populaire selon Jean Vilar par Philippa Wehle

Critiques / Livres, CD, DVD / Théâtre

Le Théâtre populaire selon Jean Vilar par Philippa Wehle

par Jean Chollet

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Tout au long de cette année anniversaire du centenaire de la naissance de Jean Vilar, diverses manifestations ont rendu hommage à cette personnalité marquante du théâtre français de la seconde moitié du XX° siècle, fondateur en 1947 du Festival d’Avignon et directeur du TNP de 1951 à 1963. Dans sa ville natale de Sète, en Avignon ou à Paris, de nombreuses rencontres, lectures, expositions, colloques, ont témoigné de son parcours artistique et de son engagement. A cette occasion, les éditions Actes-Sud ont judicieusement effectué une réédition de cet ouvrage paru une première fois en 1981, sous le titre original Jean Vilar’s Theatre for the People avec une traduction de Denis Gontard et une préface de Claude Roy, qui a fait l’objet d’une réédition en 1991. Parmi les ouvrages consacré à Vilar, celui-ci se révèle d’une couleur particulière, car il est issu des études, rencontres, observations et analyses d’une universitaire américaine ouverte depuis de longues années à la culture française.

Professeur émérite d’études théâtrale à l’université Purchase de New-York, Phillipa Wehle, passionnée de théâtre contemporain, a traduit en anglais de nombreux auteurs français et francophones, contribuant ainsi à leur découverte et à leur audience aux Etats-Unis. Elle a aussi apporté à ses compatriotes de fins éclairages sur le théâtre français à travers ses deux ouvrages Drama Contemporary : France (1986) et de Act French : Contemporary Plays from France (2007).

Conquise dès ses premières rencontres au début des années 1950 avec les spectacles du TNP, Philippa Wehle
suivra avec attention le parcours et les créations de Jean Vilar jusqu’à sa mort en 1971. Son ouvrage résulte de l’ensemble des recherches qu’elle a amorcées en 1969. Un long travail parfaitement documenté, réalisé à partir d’archives – dont celles personnelles de Vilar – et de ses fréquentes rencontres avec lui, mais également nourri par des réflexions personnelles et des réactions de témoins et des médias. Il retrace le cheminement de l’artiste, depuis sa jeunesse jusqu’au Théâtre national populaire et en Avignon. A travers ses engagements civiques exemplaires, ses combats et ses doutes, ses définitions du théâtre avec ses choix de répertoire et d’esthétique de représentation. Mais aussi ses relations avec le public avec les moyens mis en œuvre pour les conforter, mis en écho avec le contexte sociologique de l’époque. Des aspects étayés de manière concrète et vivante à travers de nombreux textes, témoignant d’une observation judicieuse des créations majeures de Jean Vilar, du Cid de Corneille à La Résistible Ascension d’Arturo Ui de Brecht. Un livre précieux et captivant, à mettre en miroir avec la réalité théâtrale et culturelle d’aujourd’hui, qui contribue à entretenir la mémoire de Vilar ou à le mieux faire connaître – pour ne pas dire découvrir - à la jeune génération.

Le Théâtre populaire selon Jean Vilar de Philippa Wehle, traduit de l’américain par Denis Gontard, 240 pages,
Le Temps du théâtre/ Actes Sud. Prix 20 €.

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.