Accueil > La réouverture du théâtre 14

Actualités /

La réouverture du théâtre 14

par Gilles Costaz

La nouvelle création au 14

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Après un an de travaux, le théâtre 14 vient de rouvrir ses portes. Nouveaux directeurs, nouveau style. A Emmanuel Dechartre a succédé un duo, Mathieu Rouzé et Edouard Chapot, qui, pendant que la salle était en chantier de rénovation, ont entretenu rapport original avec le public, en lui proposant des spectacles dans le quartier et à travers Paris et la banlieue. Leur objectif est de privilégier la jeune création et les jeunes équipes mais ils n’ont rien contre les artistes déjà connus. Marina Hands est devenue la marraine du lieu et a joué le premier spectacle de cette nouvelle ère, ou plus exactement a donné le texte en lecture en compagnie de l’auteur, Le Début de l’A de Pascal Rambert. Après deux autres pièces de Rambert, Clôture de l’amour et Reconstitution, c’est un autre auteur, Sonia Chiambretto, qui est actuellemenr à l’affiche : Supervision, mis en scène par Anne Théron, joué par Frédéric Fisbach, Julie Moreau et Adrien Serres (jusqu’au 8 février).
Interrogés en décembre par Théâtral Magazine, les deux jeunes directeurs, Mathieu Rouzé et Edouard Chapot, qui ont respectivement une expérience de metteur en scène et d’administrateur, déclaraient : « Nous avons défini trois axes : Faire connaître des équipes émergentes, proposer aussi des artistes confirmés, faire de l’action artistique dans l’arrondissement avec d’autres structures du quartier. Nous posons les questions du public, du théâtre de demain, de la transmission. Nous sommes aussi des pédagogues. Mais nous partons toujours du texte. Que ce soit un texte de théâtre ou un roman adapté. »
Le thème de cette première saison est l’amour du théâtre. Après la pièce de Sonia Chiambretto, les prochains actes seront : Baldwin/Avedon, Entretiens imaginaires de Kevin Keiss et Elise Vigier (25-29 février), Le Quai de Ouistreham de Florence Aubenas mis en scène par Louise Vignaud (3-14 mars), La Septième Vie de Patti Smith de Claudine Galéa mis en scène par Benoît Bradel (24 mars-4 avril), Je me suis assise et j’ai gobé le temps de Laurent Cazanave (20-27 avril), Notre-Dame de Paris de Victor Hugo mis en scène par Cécile Backès (25-26 avril), Pièces de guerre d’Eschyle mis en scne par Olivier Py (28 avril-10 mai), Antis de Perrine Gérard mise en scène par Julie Guichard et Maxime Mansion (12-16 mai), Les rues n’appartiennent en principe à personne de Lola Naymark (19-23 mai), Après la répétition de Bergman mis en scène par TG Stan (28-30 mai), Carte blanche à Eva Doumba (2-6 juin) et Dans la solitude des champs de coton de Koltès mis en scène par Charles Berling. Par ailleurs, les artistes associés créeront d’autres événements : Estelle M’Tsendé, Yuming Hey, Sephora Pondi et Océane Caïraty et Olga Mouak.
« Le théâtre 14 n’est pas petit, il est intime », disent aussi Chapot et Touzé. En conséquence, beaucoup d’artistes, et pas des moindres, les accompagnent.

Théâtre 14 20, avenue Marc Sangnier 75014 Paris, 01 45 45 49 77.

Photo Rémi Basquez : Le Qua de Ouistreham.

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.