ELLIOT J’me sens très glad !

Mise en scène Xavier Viton

ELLIOT J'me sens très glad !

Un corps d’athlète, un visage animé comme un Tex Avery, il y a du grand loup chez cet artiste que nous suivons depuis plusieurs années. Elliot sait bouger, un regard et il nous propulse dans son univers très rock’n’roll, entre charme et humour. Elliot, roi du stand up, a longtemps fait des spectacles pratiquement muets. Très physique, il parle un langage universel celui du corps, rien d’étonnant que cet artiste caméléon remplisse des salles en Allemagne, en Espagne et naturellement en Belgique. Ce nouveau spectacle marque un changement dans la carrière du sympathique Elliot : il parle. Dès le début du show, Elliot annonce la couleur : Si il y a des intellectuels dans la salle, je suis désolé mais…. Mais ils vont adorer !

L’affiche, lorsque l’on a pas encore vu le spectacle, peut rendre les spectateurs un poil méfiant, nous vous conseillons de ne pas l’être et elle se justifie parfaitement une fois le spectacle vu et applaudi. Les stars qui faisaient rêver le petit Elliott (si, si il a commencé petit) s’appelaient Charlie Chaplin, Keaton puis vint le rock’n’roll avec David Bowie, Iggy Pop et Mick Jagger. Eclectique dans ses goûts, Elliot en nourrit ses spectacles, on pense inévitablement à Jim Carey, et à Jack Nicholson en joker. Diabolique doué, jouant de son corps musclé et élastique comme d’un stradivarius vivant, Elliott met beaucoup d’humanité dans son spectacle. La bande son est réglée à la perfection pour ce show déjanté, avec l’un de ses numéros phares celui qu’il réalise avec des spray, magique. Nous sommes « So glad » d’avoir ri à ce nouveau spectacle qui réserve bien des surprises.

J’me sens très Glad !
Mise en scène Xavier Viton, avec Elliot
Théâtre du Petit Gymnase tous les lundis à 20H jusqu’au 28 Mars.
Téléphone : 01 42 46 79 79

A propos de l'auteur
Marie-Laure Atinault
Marie-Laure Atinault

Le début de sa vie fut compliqué ! Son vrai nom est Cosette, et son enfance ne fut pas facile ! Les Thénardier ne lui firent grâce de rien, théâtre, cinéma, musée, château. Un dur apprentissage. Une fois libérée à la majorité, elle se consacra aux...

Voir la fiche complète de l'auteur

Laisser un message

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

S'inscrire à notre lettre d'information
Commentaires récents
Articles récents
Facebook