Accueil > Dominique Constanza quitte la scène

Actualités / Actu

Dominique Constanza quitte la scène

par Jean Chollet

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Doyen de la troupe de la Comédie-Française depuis janvier 2010, âgée de 65 ans, Dominique Constanza a mis fin à ses jours dans la nuit du 23 au 24 juin. Dans un communiqué, l’administratrice du Français, Muriel Mayette, rend hommage à une grande comédienne “ unique, inclassable ” avec “ un grand chagrin de n’avoir pas su la retenir”.

Après une formation auprès de Raymond Girard, elle entre en 1972 au Conservatoire national supérieur d’art dramatique en suivant les classes de Maurice Jacquemont, Jean-Laurent Cochet et travaille avec Antoine Vitez. Entrée à la Comédie-Française le 1er novembre 1973, elle est nommée 465ème sociétaire le 1er janvier 1977. Au cours de sa carrière, elle interprète de nombreuses héroïnes de Marivaux et Molière, et son registre étendu lui permet d’aborder avec succès la comédie ou le drame. Parmi ses principaux rôles, auxquels elle apporta avec finesse et intelligence des nuances originales, Youlia dans Les Estivants de Gorki, mis en scène par Jacques Lassalle, Anna Petrovna dans Ivanov de Tchekhov, mis en scène par Claude Régy, Célimène dans Le Misanthrope de Jean-Pierre Vincent, Suzanne dans Le Mariage de Figaro réalisé par Antoine Vitez, ou encore Marthe Pancarel, dans Chat en poche de Feydeau, mis en scène par Muriel Mayette, et Claire dans Les Bonnes de Genet, mis en scène par Philippe Adrien.

Dernièrement on avait pu encore l’apprécier dans le rôle de Frosine dans L’Avare de Molière, mis en scène par Catherine Hiégel, et en truculente baronne dans Un fil à la patte de Feydeau mis en scène par Jérôme Deschamps, dont la reprise lui offrit sa dernière apparition sur scène le 9 juin dernier. Au cinéma, elle a participé à une dizaine de films dont Le Mouton enragé de Michel Deville, Calmos de Bertrand Blier, Petits arrangements avec les morts de Pascale Ferran.

Photo : La Demoiselle de la poste d‘Ewa Pokas, mise en scène Catherine Hiégel.

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.