Tous à l’opéra – 4ème édition

Tous à l'opéra – 4ème édition

Tout comme la Fête de la Musique lancée en France le 21 juin 1982 par le journaliste et musicologue Maurice Fleuret, devenue depuis cette date un événement quasi planétaire, l’invitation « Tous à l’Opéra » créée en 2007 à l’initiative de la R.O.F. (Réunion des Opéras de France) a fait en quatre années le tour de l’Europe et compte actuellement une centaine de partenaires. Durant le week-end des 8 & 9 mai prochain, ils ouvriront leurs portes aux curieux, aux amateurs, aux novices, aux fans et autres accros d’art lyrique et de danse de toutes générations.

Paris en tête et aussi Caen, Tours, Reims, Bordeaux, Nantes, Rouen, Marseille, Lille, Avignon, Strasbourg : 28 institutions hexagonales se préparent à célébrer ce 4ème rendez-vous musical qui, pour la première fois s’étagera sur deux pleines journées. En Belgique, néerlandophones et francophones ont accordé ensemble leurs programmes et offrent de Bruxelles (La Monnaie) à Liège (l’Opéra Royal de Wallonie) en passant pour Anvers et Gand pour le Vlaamse Opera, une belle variété de découvertes. Grosse cerise sur le gâteau bruxellois : autour de la nouvelle production du Don Quichotte de Massenet, une projection « life » sur grand écran aura lieu le samedi soir à 20h30 sur sa mythique Grand Place.

La déferlante lyrique de ce week-end contaminera donc pratiquement toute l’Europe, chaque maison organisant à sa façon et selon ses programmes, des visites guidées, des ateliers, des concerts, des répétitions, des rencontres avec les artistes et les techniciens, et même des brocantes et des lâchers de ballons comme à Strasbourg.

Après les parrains Natalie Dessay et Roberto Alagna, c’est la mezzo soprano française Béatrice Uria-Monzon qui présidera cette 4ème invitation au voyage dans les secrets et mystères de l’opéra.

A propos de l'auteur
Caroline Alexander
Caroline Alexander

Née dans des années de tourmente, réussit à échapper au pire, et, sur cette lancée continua à avancer en se faufilant entre les gouttes des orages. Par prudence sa famille la destinait à une carrière dans la confection pour dames. Par cabotinage, elle...

Voir la fiche complète de l'auteur

Laisser un message

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

S'inscrire à notre lettre d'information
Commentaires récents
Articles récents
Facebook