Accueil > Ballon bandit de Pierre-Paul Constant

Critiques / Jeune Public / Théâtre

Ballon bandit de Pierre-Paul Constant

par Michel Voiturier

Rendre créatif un objet

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Un humain, une baudruche et la musique de David Bowie. Grâce à ce trio, un spectacle poétique pour les tout petits dans lequel on danse, on joue, on réinvente, on imagine.

Tom aime la musique de David Bowie. Il aime aussi remuer et danser. Il est seul dans sa chambre. Lorsqu’un ballon jaune apparaît, il est aussi comme ce gamin dans un livre pour enfant qui a reçu une baudruche d’un marchand. Tom la découvre. Il cherche à la connaître, à l’apprivoiser et, plus tard, à la dompter.

Tout réside dans le geste, l’action. Avec de temps à autre une parole brève. C’est une initiation au pouvoir de suggestion dont un objet comme un ballon gonflable est doté : il est coloré, un peu brillant, léger, fragile, nullement menaçant, mobile, libre donc indocile.

Pour Tom, il devient partenaire. Car si on l’approche trop, il recule ; et revient si on s’éloigne. Si vous le tapotez, il lui arrive de rebondir vers vous et de vous rendre la pareille. Alors Tom n’est plus seul. Il danse avec lui. Il s’en sert en tant que nouveau visage ou que masque pour bandit de western.

Il allonge le fil par lequel on le tient ; il lui en rajoute d’autres. Et miracle, le voici devenu marionnette aux pieds de laine et, même, nous aurions quasi l’impression que cette tête jaune a bouche, nez et yeux. De toute façon, soudain il se met à parler puisque lorsqu’on déplace un doigt sur sa surface, il émet un petit son qui est modulable. Superbe présence pour un Tom qui décidément n’est plus vraiment seul !

Le spectacle ne cesse d’inventer, d’ajouter de nouvelles trouvailles, de tisser des liens invisibles entre les rythmes et les mélodies de Bowie. Pierre-Paul Constant, danseur comédien, ajoute des petites touches qui modifient l’espace, les apparences, l’objet lui-même en ses métamorphoses.

Dès 2 ans ½
Durée : 35’
Ballon bandit, conception, interprétation : Pierre-Paul Constant
Mise en scène : Didier Poiteaux
Assistanat : Céline Dumont
Accompagnement, chorégraphie : Dominique Duszynski
Scénographie : Marilyne Grimmer
Costumes : Perrine Langlais
Musique : David Bowie
Création sonore : Thomas Turine
Création Lumière Loïc Scutenaire
Production INTI Théâtre

Lire : Komako Sakai, Un amour de ballon, Paris, École des loisirs,2005

En tournée : Ballon Bandit - INTI (intitheatre.be)

Noël au Théâtre : 29.12.2021 La Balsamine 10 et 15h30 ; 19-22.01.2022 MCCS Molenbeek 10, 13 et 15h30

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.