Accueil > Quichotte y Panza d’après Cervantes

Critiques / Théâtre

Quichotte y Panza d’après Cervantes

par Gilles Costaz

Un chef-d’oeuvre en miniature

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Don Quichotte de Cervantes a été souvent adapté au théâtre, mais souvent comme un spectacle de cape et d’épée, comme la transposition d’un roman d’aventures. Avec Claude Guyonnet, l’optique est inverse. Tout élément inutile est banni. Les deux acteurs jouant Quichotte et Panza sont un plateau presque nu au fond duquel se dresse un cadre, qui sera miroir, écran et porte de prison. Quichotte a la tête bandée, comme un combattant blessé qui n’en est que plus fou et plus enfermé dans sa douleur. Panza se tient à distance. Les deux hommes ne seront jamais proches, jamais unis. Le valet n’entre jamais dans la quête du maître ; et celui-ci ne sort jamais de ses obsessions : l’amour qu’il porte à Dulcinée et les obligations de la chevalerie.
Claude Guyonnet joue lui-même Quichotte, d’une manière saisissante, dans une grande tension, traçant tout un parcours de solitude et de rêve philosophique où les éclats sont rares mais furieux. A cette folie glaçante l’interprète de Sancho Panza, Valère Bertrand oppose sa pâte humaine, sa bonhomie – et l’incompréhension de l’être qu’on maintient à un rang inférieur. Guyonnet nous donne Quichotte en miniature mais cette miniature est d’une formidable densité : le maximum dans le minimum !

Quichotte y Panza d’après Miguel de Cervantes (traduction d’Aline Schulma, Le Seuil), adaptation de Claude Guyonnet, mise en scène, décor, costumes et accessoires du Collectif unique, lumières de Guillaume Jargot, son de Patric Najean, avec Claude Guyonnet et Valère Bertrand.

Théâtre de l’Epée de bois, cartoucherie de Vincennes, tél. : 01 48 08 39 74 ,jusqu’au 30 mars. (Durée : 1 h 15).

Photo DR.

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.