Accueil > Pieranunzi 1685

Critiques / Livres, CD, DVD / Musique

Pieranunzi 1685

par Christian Wasselin

Le pianiste italien réinvente l’art de l’improvisation.

Partager l'article :

Ceux qui ont la mémoire des dates se rappellent certain concert de 1988 au New Morning : ce soir-là, Enrico Pieranunzi et son trio se faisaient connaître en France et ravissaient par la subtilité de leurs harmonies. Ceux qui ont le culte du disque ne peuvent oublier le brio qui accompagne The Night Gone By, enregistré pour Alfa Jazz en 1996 par le même Pieranunzi accompagné à la batterie par Paul Motian et à la basse par Marc Johnson.
Les années ont passé mais Pieranunzi, que ce soit seul, avec son trio ou en compagnie d’autres musiciens, cultive toujours la même élégance, faite de ce qu’on pourrait appeler une virtuosité à la fois désinvolte et concentrée. Et c’est presque naturellement qu’il se glisse dans les pas de grands musiciens qui, au XVIIIe siècle, magnifièrent le genre de l’improvisation. L’entendre jouer tel prélude de Bach ou telle sarabande de Haendel, puis habiller insensiblement la musique d’un rythme de bossa nova, fait partie de ces expériences grisantes que le cadre intime du Grand Foyer du Châtelet rend inoubliables. On peut être frustré par la manière dont quelques musiciens savants (Ravel, Stravinsky, Gershwin bien sûr) firent des emplois à l’univers du jazz sans que l’expérience se soit prolongée. On ne peut qu’admirer en revanche la manière dont un Pieranunzi se joue des étiquettes et des barrières, animé par son seul goût et son seul désir de faire chanter le clavier. Rêvons un peu : et s’il se mettait à faire du jazz, tout à coup, sur un pianoforte ou un clavecin ?
En attendant, la seule urgence est d’écouter 1685, le disque qu’il vient de consacrer aux deux compositeurs précités ainsi qu’à Domenico Scarlatti, tous trois nés en 1685.

Christian Wasselin

photo dr
Enrico Pieranunzi joue Bach, Haendel et Scarlatti. Châtelet, 12 octobre. 1685, 1 CD CamJazz.

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.