Accueil > Patrice Chéreau, un trajet

Critiques / Livres, CD, DVD

Patrice Chéreau, un trajet

par Dominique Darzacq

Un livre de Colette Godard commenté par Patrice Chéreau

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Il est peu courant que celui dont on parle s’immisce au cœur même de l’ouvrage qui lui est consacré. C’est pourtant l’exercice auquel s’est livré Patrice Chéreau qui avoue « ne pas toujours se reconnaître » dans le miroir qu’on lui tend, et parfois regimbe et s’étonne : « Est-ce que ce monsieur agaçant, angoissé et insatisfait, c’est moi ? ». Il n’est jamais facile d’affronter le regard de l’autre. Celui de Colette Godard, qui fut longtemps critique au journal Le Monde, pour chaleureux qu’il soit, n’est jamais complaisant. Elle dit ce qu’elle a à dire du travail et des œuvres, dont les descriptions qu’elle en fait nous en restituent la mémoire. Ce qui déjà n’est pas peu.
Elle retrace, dans une approche chronologique simple et claire, le parcours de Chéreau : du lycée Louis-Le-Grand et de l’apprentissage en bande - aux côtés, notamment, de Jean-Pierre Vincent - au parcours solitaire d’aujourd’hui, en passant par les étapes de Sartrouville, du Piccolo Teatro de Milan, du TNP Villeurbanne, de Bayreuth, de cette fabrique artistique que fut Nanterre d’où il nous révéla Bernard-Marie Koltès. Du théâtre à l’opéra, de l’opéra à l’écran, elle suit le trajet d’un créateur toujours sur la brèche et qui ne cesse de questionner son art. « Je me dis qu’un jour, je comprendrai le métier que je fais » remarque Patrice Chéreau, qui, de commentaires en retouches, esquisse en filigrane le portrait d’un créateur pour qui « la vie d’un metteur en scène, ce n’est pas enquiller un projet après un autre, c’est construire des ponts, faire surgir des petites îles émergées qui font partie de la même chaîne de montagne immergée, souterraine ».
Cet atlas, Colette Godard, observatrice attentive de la vie théâtrale, le redessine, en suit les méandres, en le plongeant dans le contexte artistique de chacune des étapes « du trajet » de Patrice Chéreau. Ce faisant, elle ne nous fournit pas seulement les clefs d’une œuvre magistrale, c’est le passionnant roman du théâtre de ces quarante dernières années qu’elle nous livre.

Patrice Chéreau, un trajet
Un livre de Colette Godard commenté par Patrice Chéreau ;
Editions du Rocher 283 pages, 16 pages d’illustrations. 19,90 €.
.

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.