Accueil > Marseile, Place du 5 novembre

Actualités / Actu

Marseile, Place du 5 novembre

par Gilles Costaz

Serge Valletti révolté phocéen

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Marseille a connu une tragédie il y a un peu plus d’un an : rue d’Aubagne, le 5 novembre 2019, deux immeubles mitoyens, l’un habité légalement, l’autre squatté, s’effondraient. On compta, jour après jour, huit morts. D’autres immeubles furent vidés, sans ménagement, de leurs occupants. L’indifférence de la mairie de Marseille, alors personnifiée par Jean-Claude Gaudin, et le refus de prendre en compte un quartier et des habitants menacés depuis des années sont à l’origine de cette tragédie. Pour qu’on n’oublie pas, une association s’est formée et demande aux autorités de la ville que la place la plus proche de cette rue d’Aubagne martyrisée (tout près de la Canebière) soit rebaptisée place du 5 novembre. L’un des responsables du Collectif du 5 novembre et Noailles debout, Laurent, a sollicité Serge Valletti. Il lui a écrit notamment : « Nous les pécores et les grouillots qui n’avons jamais de suivre ce combat, nous pensons que cette date soit entrer dans l’histoire officielle de la ville ».
Valletti, l’un des plus grands auteurs de théâtre français, marseillais de naissance et marseillais dans l’âme, a accepté d’écrire un texte qui a été mis en images, dans un style BD jeune, vif et social, par Lénaïg Le Touze. Les mots de Valletti cognent : « Homère, as-tu entendu l’incroyable cri de révolte qui soulevait notre ville ? » Pourquoi Homère ? Parce que cette place avait été baptisée par les riverains place Homère, alors qu’elle n’a pas juridiquement de nom ? Valletti, qui a donné un langage neuf aux comédies d’Aristophane, pouvait naturellement s’adresser à Homère comme à un aîné du même quartier. C’est un beau manifeste où les cris sont une forme sincère, engagée et fracassante de théâtre.

Marseille, place du 5 novembre, dessins de Lénaïg Le Touze, texte de Serge Valltetti. Edité par Marseille. Place du 5 novembre.
Photo DR.

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.