Le Verfügbar aux Enfers de Germaine Tillon

Sur le lieu de sa création, la satire avec musique de l’indicible horreur des camps

Le Verfügbar aux Enfers de Germaine Tillon

Il y a trois ans le Châtelet créait la très étrange, très noire et très sarcastique « opérette-revue » dont Germaine Tillon, résistante déportée dans le camp de Ravensbrück avait écrit le texte puis monté le spectacle avec des jeunes co-détenues sur des refrains connus d’Offenbach, Bizet, Hahn, Christiné (voir webthea du 8 juin 2007). La production rendait hommage à son auteur qui fêtait cette année-là son centième anniversaire. Deux classes de lycéennes y participèrent au titre de l’apprentissage de la mémoire et se glissèrent dans la peau de ces « verfügbar », ces « disponibles » - filles à tout faire du camp, condamnées aux plus innommables corvées. Ce fut un très grand moment de beauté et d’émotion.

Dans le cadre des célébrations du 65ème anniversaire de la libération des camps de concentration, ce témoignage exceptionnel, cette fantastique et drolatique descente dans l’horreur sera reprise en version de concert, samedi 17 avril, sur le lieu même de sa création : la place d’appel du camp de Ravensbrück. En présence de 400 anciens déportés et leurs familles. Le chœur sera cette fois composé de lycéens allemands et français. La restitution musicale restée signée Christophe Maudot, Bérénice Collet pratiquera une mise en espace, l’orchestre des jeunes du Conservatoire du Brandebourg sera placé sous la direction de Stéphane Petitjean. Les sept solistes professionnels (dont Camille Slosse, Claire Delgado, Emmanuelle Goizé…) encadreront des élèves des classes de premières et terminale du lycée La Fontaine de Paris et du Gymnasium Georg Friedrich Händel de Berlin.

Musique et mémoire. Vaut le voyage.

Mémorial de Ravensbrück
Strasse der Nationen
D – 16798 Furstenberg

Le samedi 17 avril à 15h

A propos de l'auteur
Caroline Alexander
Caroline Alexander

Née dans des années de tourmente, réussit à échapper au pire, et, sur cette lancée continua à avancer en se faufilant entre les gouttes des orages. Par prudence sa famille la destinait à une carrière dans la confection pour dames. Par cabotinage, elle...

Voir la fiche complète de l'auteur

3 Messages

  • Le Verfügbar aux Enfers de Germaine Tillon 17 avril 2010 12:30, par MOULRON

    « J’ai écrit une opérette, une chose comique, parce que je pense que le rire, même dans les situations les plus tragiques, est un élément revivifiant. On peut rire jusqu’à la dernière minute. »
    Germaine TILLION

    L’association « La Maison du Rire et de l’Humour » de Cluny a grande émotion et grand honneur de vous informer de l’attribution à titre posthume à Madame Germaine Tillion, du "Grand Prix national de l’Humour de Résistance ® ", prix créé à son initiative et décerné pour la première fois.
    Ce prix entend tout particulièrement honorer au niveau le plus élevé de cette reconnaissance et contribuer à conserver à tout jamais en nos mémoires, l’extraordinaire et exceptionnelle attitude dont elle a fait preuve tout au long de son effroyable captivité au camp de Ravensbrück pour tenter de tenir bon, de résister, d’aider ses compagnes de captivité en ce sens et de témoigner aux générations futures de cette folie barbare.
    Cette résistance à la souffrance et à la mort prit la forme et l’expression d’une opérette-bouffe intitulée : "Le Verfügbar aux Enfers", dévoilement des crimes, colère déguisée en rire, coalition de l’amitié, œuvre unique dans l’histoire et le vécu de l’univers concentrationnaire, que Germaine Tillion a écrite et composée cachée des SS dans une caisse en carton.
    Le titre résume parfaitement la démarche de l’auteur en soulignant l’enfer des camps nazis tout en faisant un clin d’oeil à une opérette d’Offenbach ("Orphée aux enfers") : humour noir teinté d’autodérision.
    Quand Germaine Tillion évoque "un camp modèle avec tout confort, eau, gaz, électricité", le choeur répond : "gaz surtout ! ".
    Ce prix sera officiellement proclamé, lors d’une cérémonie publique, en la Maison du l’humour et du vin, 32, rue Lamartine à Cluny, le dimanche 25 avril prochain, à 17.30 heures, à l’occasion de la journée nationale de souvenir des déportés ; Il sera remis à l’association Germaine Tillion. (http://www.germaine-tillion.org/)

    LA MAISON DU RIRE ET DE L’HUMOUR et DU VIN
    Site : http://lamaisondurire.fr

    Voir en ligne : La maison du Rire et de l’Humour

    Répondre au message

  • Le Verfügbar aux Enfers de Germaine Tillon 5 mars 2011 22:08, par nicole hillen

    je cherche en dvd l’integralite de l óperette cree au chatelet.le verfugbar aux enfers de germaine tillonvu des extraits remarquables.merci de m ’aider.nicole hillen

    Répondre au message

  • Le Verfügbar aux Enfers de Germaine Tillon 7 mars 2011 17:54, par jaromir knittel

    Bonjour j ’ai monté la version théâtrale de Verfugbar au festival d’ Avignon 08 - puis tournée en Alsace et finalement trente représentation à Paris au théâtre AIRE FALGUIERE. Dans l ’esprit de Germaine Tillon sans orchestre, chanté a capela par 5 comédiens ...proche de la représentation ( si elle avait eu lieu) à ravensbruck. J’ ai la captation du spectacle donc si cela vous intéresse ...pouvez vous me dire pourquoi vous cherchez la captation ? Uniquement pour le plaisir ? Jaromir Knittel metteur en scène

    Répondre au message

Laisser un message

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

S'inscrire à notre lettre d'information
Commentaires récents
Articles récents
Facebook