Accueil > L’appel du théâtre Molière, à Thau, près de Sète

Actualités / Actu

L’appel du théâtre Molière, à Thau, près de Sète

par Gilles Costaz

Le désir de rouvrir avec les mots de Barbara

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Parmi les nombreux appels d’artistes et de théâtres pour une réouverture des salles et une politique plus affirmée, nous avons aimé celui du théâtre Molière, scène nationale de Thau, près de Sète. Ce n’est pas la direction seulement mais toute l’équipe qui signe ce texte : "Nous sommes tou·tes pieds et poings liés dans cet écosystème délaissé et en danger. Ne nous laissez pas seul·e·s dans cette situation dégradée depuis des années, car cela ne suffit plus d’apporter uniquement des solutions financières en réaction aux difficultés qui s’accumulent dans notre secteur. Nous avons besoin d’une vraie politique culturelle, fondée sur une pensée politique assumée, en concertation avec l’ensemble des acteurs culturels des territoires et en lien avec les financeurs publics. Faisons de cette crise un levier et réfléchissons tou·tes ensemble.
Et s’il faut être Mme Isabelle Adjani pour se faire entendre, alors nous nous joignons à elle pour réclamer « l’état d’urgence culturelle ». Nous posions la question du quand rouvriront les théâtres, mais la vraie question, vitale pour la culture, c’est le comment et dans quel état ? « … Que tout le temps qui passe ne se rattrape guère / Que tout le temps perdu ne se rattrape plus. » (#CultureBienEssentiel).
On a compris que les derniers vers prolongent ce qui a été écrit sur la banderole suspendue au fronton du théâtre et reprend, en le modifiant légèrement, un refrain de Barbara : "Dis quand rouvriras-tu / Dis, au moins-le sais-tu ?".

Photo DR.

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.