Accueil > Festival d’Avignon 2004

Actualités / A suivre

Festival d’Avignon 2004

par Gilles Dumont

Nouvelle direction et création européenne

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Aprés l’annulation de l’édition 2003, les successeurs de Bernard Faivre d’Arcier, Hortense Archambault et Vincent Baudriller, veulent changer les relations entre artistes et public pour relancer la manifestation. Ils ont dévoilé vendredi 13 février à Paris, l’avant-programme 2004, axé sur une création théâtrale et chorégraphique européenne.
Cette édition du festival sera réalisée avec la collaboration “d’un artiste associé”, l’allemand Thomas Ostermeier, directeur de la Schaubühne de Berlin.

Le festival, qui se tient du 3 au 27 juillet, s’ouvrira avec la troupe lyonnaise Komplexkapharnaüm, qui donnera un spectacle de rue, la nouvelle direction souhaitant impliquer davantage les Avignonais dans leur festival.
Le théâtre sera présent avec cinq productions dont "Woyzeck" de Büchner, mis en scène par Thomas Ostermeier, qui sera l’un des deux spectacles de la Cour d’honneur du Palais des papes. Le Théâtre de l’Odéon co-produira avec Avignon, dans cette cour d’honneur, "Peer Gynt" d’Ibsen monté par Patrick Pineau.
Des créateurs venant de toute l’Europe (Suisse, Pays-bas, Espagne, Italie, Belgique) seront au programme de cette édition 2004.
Les Français auront aussi la parole avec, par exemple, Bernard Sobel qui montera "Homme pour homme" de Brecht, mais aussi le metteur en scène Frédéric Fisbach qui montera "L’Illusion comique" de Corneille.

La question de la réforme de l’assurance-chomâge des métiers du spectacle vivant restera, de toute évidence en toile de fond, et si ce n’est plus. La nouvelle direction a affirmé qu’il était nécessaire de réouvrir les discussions et espère qu’ Avignon 2004, sera peut être, un lieu de réflexion et de rassemblement des professionnels.

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.