Festival Off d’Avignon : vers une organisation collégiale ?

Festival Off d'Avignon : vers une organisation collégiale ?

La nouvelle association AFO (Avignon Festival Off) qui succède à APO (Avignon Public Off) ne réussit pas à fédérer les différentes associations impliquées dans l’organisation du festival.

ARTO (Avignon Réseau Théâtre Œuvres) est la seule association à avoir accepté de rejoindre le conseil d’administration d’AFO avec trois représentants. ARTO estime en effet inutile de participer à une “énième association, notamment où les compagnies ne seraient pas représentées.

ALFA (Association des Lieux de Festival en Avignon) a récemment exclut toute participation à une nouvelle structure dont elle ne connait “ni le projet culturel, ni l’actif, ni le passif...”. ALFA précise que les récentes décisions prisent sans concertation par AFO, concernant notamment les dates du festival et le prix des cartes professionnelles, l’avait été “au mépris du dialogue contructif entrepris depuis de longs mois et qui se poursuit entre les diverses associations de lieux, acteurs pérennes et légitimes du festival Off.

Les Scènes Conventionnées d’Avignon ont elles aussi fait savoir qu’elles n’accordaient aucune légitimité à AFO et rejetaient ses méthodes. Au cours d’une réunion qui s’est tenue la semaine dernière elles ont lancé un appel au rassemblement pour la fondation d’une maison commune, basée sur une direction collégiale.

A propos de l'auteur
Gilles Dumont

Laisser un message

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

S'inscrire à notre lettre d'information
Commentaires récents
Articles récents
Facebook