Accueil > Festival Off d’Avignon - pas d’accord en vue

Actualités / Actu

Festival Off d’Avignon - pas d’accord en vue

par Gilles Dumont

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Un rapprochement entre APO et ALFA, qui permettrait à la prochaine édition du Festival Off d’Avignon d’être organisée par une seule association, est aujourd’hui encore peu probable.

Si personne n’est prêt, d’un côté comme de l’autre, à rompre définitivement le dialogue, la refondation de l’organisation générale du off, avec notamment la création d’une “maison commune”, tel que le propose APO est mal engagée en l’état actuel.

Jacques Massacré-Marsa, nouveau délégué d’Avignon-Public-Off (APO) , a essuyé le refus de Greg Germain, nouvellement élu président de l’Association des Lieux de Festival en Avignon (ALFA), d’être présent à la réunion du 8 décembre qui avait pour but de rédiger les statuts d’une nouvelle association.

A la suite de cette refondation, il était prévu la “disparition naturelle” des trois associations (APO, ALFA et ARTO). C’est notamment sur cette question que le désaccord a lieu, Greg Germain ne souhaitant pas voir disparaitre l’ALFA au profit d’une nouvelle association qui, dans les faits, “reprendrait l’actif et le passif” d’APO.

Son projet est de réunir les partenaires historiques (les théâtres, la ville, la SACD, etc) dans le cadre d’une coopérative où chaque association pourrait garder son identité.

APO doit quitter Paris et installer ses bureaux en Avignon le 23 décembre. Il restera alors peu de temps à APO et à ALFA pour choisir la configuration définitive avec laquelle elles aborderont l’organisation du festival off 2006.

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.