Accueil > Festival Off d’Avignon - bilans contrastés entre AF&C et AFO

Actualités / Actu

Festival Off d’Avignon - bilans contrastés entre AF&C et AFO

par Gilles Dumont

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Après le festival off d’Avignon de cet été, c’est l’heure des comptes, et les bilans sont plus que contrastés entre les deux associations organisatrices.

Du côté d’Avignon Festival Off (AFO), qui a pris la succession d’Avignon Public Off (APO) au début de l’année, Vincent Marin nous a confirmé que l’association est en difficulté. Un bilan moral et technique sera prochainement diffusé, mais aucun bilan financier n’est disponible pour le moment.
A la reprise de l’association APO par AFO, il nous a été précisé qu’il y avait déjà un déficit de 75 000 euros correspondant à l’édition 2005.

L’édition 2006 a, semble-t-il, sensiblement augmenté ce chiffre. A tel point que le bureau exécutif de l’association a demandé a un administrateur ad-hoc du Tribunal de Grande Instance de proposer des solutions, même si, pour le moment, aucune action judiciaire n’est officiellement en cours.

Jacques Massacré-Marsa n’est plus Délégué général bien qu’il soit encore salarié de l’association.

L’association Avignon Festival & Compagnies (AF&C), quant à elle, a réuni son Conseil d’Administration, lundi 25 septembre, et présenté son bilan moral et financier 2006.

Le bilan financier est positif, avec un total de dépenses s’établissant à 224 770 euros, conforme aux prévisions. 12 122 cartes d’abonnement ont été vendues et l’association compte 431 adhérents, compagnies et théâtres.

AF&C nous indique que ce bilan positif lui permet de poursuivre les actions telles que définies dans son projet et notamment à travers la pérennisation du fonds d’action artistique pour les compagnies du festival off.

D’autre part, AF&C a décidé de mettre en place, dans les documents contractuels liant les compagnies et les
théâtres, une clause d’exclusivité. Cette clause porte sur les deux points suivants :

> l’inscription dans le programme AF&C impliquera la non inscription dans un autre programme du festival.

>Toutes les compagnies et théâtres inscrits dans le programme AF&C n’accepteront que les cartes d’abonnement éditées par l’association.

Enfin, André Bennetto a été réélu Président de l’association. Il est secondé par deux vice-présidents : Isabelle Decroix (Collège des compagnies) et Greg Germain (Collège des théâtres).

La question qui préoccupe chacun aujourd’hui est de savoir si l’année prochaine verra de nouveau une organisation bicéphale du festival off.

Dès aujourd’hui AF&C prend ses marques et s’attache à l’organisation de la prochaine édition, tout en réaffirmant que "La Maison Commune" reste ouverte à tous.

L’avenir d’AFO est plus incertain. Conscient que la situation de 2006 ne devra pas se reproduire, l’association nous indique qu’elle devra envisager des solutions et qu’elle ne pourra faire l’économie d’un dialogue.

En a-t-elle encore les moyens ?

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.