Accueil > Et tu toi Même ? de Mélancolie Motte

Critiques / Jeune Public

Et tu toi Même ? de Mélancolie Motte

par Michel Voiturier

Quel que soit le genre

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Être un garçon manqué se dit à propos d’une fille. Dit-on d’un garçon qu’il peut être une fille manquée ? Cette question lance la piste à suivre à travers les contes que Mélancolie Motte va habiter pour susciter la certitude que le féminin vaut bien le masculin et vice-versa.

Rien de plus sobre que le plateau sur lequel Mélancolie Motte racontera des histoires construites habilement comme des contes séculaires mais dont la modernité s’affiche dans leur contenu. Car ces histoires, précisément, prennent d’autant plus sens que la conteuse-comédienne se sert du dépouillement scénique pour que l’attention se porte sur l’écoute des mots, se nourrisse de ses mouvements et de ses gestes mesurés autant que révélateurs, s’accroche aux éclairages subtils qui la mette en valeur.

L’option d’incarner sans caricaturer, ni dramatiser rejoint l’essence même de la légende partagée au coin d’un feu, autour d’une personne qui narre des récits anciens chargés d’une certaine expérience morale, qui partage une fable porteuse d’une leçon de vie à destination d’une communauté sans insister sur un contenu rassembleur. Ici, l’opposition entre les trois récits et l’obstination bornée d’un notable, chasseur invétéré et sexiste congénital rend ce contenu évident qui pulvérise les poncifs hérités du passé et réactivés par certains réseaux sociaux réactionnaires bornés.

La question du genre n’est pas l’enjeu du spectacle. Elle reste en filigrane tandis que Mélancolie Motte met en lumineuse évidence que la différenciation sexuelle n’est pas à l’avantage des hommes ou des femmes. Elle met les uns et les autres à égalité dans les forces et les faiblesses qui les composent.

Et tu toi Même ? de Mélancolie Motte
Dès 7 ans
Durée : 50’
De et par : Mélancolie Motte
Dramaturgie : Pierre Delye
Accompagnement artistique :Julie Nayer, Alberto Garcìa Sànchez
Mise en mouvement : Florence Augendre
Création lumières ; Julien Vernay
Création sonore : Julien Vernay
Production : Le Non-Dit (Bruxelles)/Cie Mélancolie Motte
Photo : © Pierre Exsteen - Province de Liège

Du 10 au 14 janvier 2022 Maison de la Culture de Tournai (divers établissements scolaires)
21 janvier 2022 La Roseraie (Bruxelles) 10h 13h30

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

1 Message

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.