Accueil > Les Affreux , création collective

Critiques / Jeune Public

Les Affreux , création collective

par Michel Voiturier

Ecologie et voisinage font bon ménage

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Deux voisins proches semblent incompatibles tant leurs habitudes et leurs manies sont antinomiques. Leurs inévitables querelles se déroulent sur fond de nature protégée par un jardinier écolo.

Un décor à tiroirs définit l’habitat bien cloisonné de deux voisins. Leur vie se révélera chaque fois qu’une partie de la paroi s’ouvrira. À l’étage vivote une dame très urbaine qui supporte mal toute verdure qu’elle traque à coups de pulvérisations chimiques, se débarrasse de ses déchets n’importe où, elle se préoccupe très fort de son apparence corporelle. Au rez-de-chaussée, un homme obsédé de technologie dont la maison est sous l’emprise de la domotique, très soucieux de sa forme physique.

Tous deux ont une passion pour leur portable : l’une collectionne les selfies, l’autre est sous connexion permanente. Pour compléter l’ensemble, sous la gouttière, une famille d’oiseaux a élu un domicile piaillant. Et alentour, un jardinier communal passe régulièrement pour veiller sur les apparences du quartier.

Grâce à cette matière narrative, le Théâtre des 4 Mains a rassemblé un maximum de gags visuels et sonores en un spectacle muet assaisonné de bruitages et des musiques allègres de Greg Houben. Résultat : un plaisant spectacle familial sans prétention, porteur d’un message minimal : un voisinage convivial rend la vie moins stressante et l’attention portée au respect de la nature est bonne pour la planète.

Gags en cascade

Tout est prétexte à gags. Ils sont empruntés pour la plupart aux dessins animés les plus populaires du style Tex Avery (en moins cruels), de Foster et Scribner (avec un rythme aussi endiablé). C’est dire que tout cela n’est pas bien neuf (course poursuite échevelée, pétard explosif, tarte à la crème, coup violent, usage intempestif d’outils ou d’ustensiles…) mais fonctionne par accumulation, vélocité d’exécution en concomitance précise avec des bruits et des mélodies.

La parodie d’air de bel canto qui ouvre la représentation est un chef d’œuvre du genre et «  Cuicui Pioupiou » mériterait d’être le tube d’un été. C’est un divertissement qui atteint son double but : dérider, sensibiliser à l’écologie et aux relations de voisinage sereines. Une contribution rigolote au vivre ensemble.

Dès 3 ans
Durée : 45’
Les Affreux, écriture et dramaturgie : création collective. Avec Laetitia Salsano,Nicolas Legrain, Clément Meulemans
Mise en scène : Jérôme Poncin, David Da Nobrega
Scénographie : Chloé Jacqmotte, Marine Rillard
Construction : François De Myttenaere
Costumes : Margaux Vandervelden
Création éclairages : Loïc Scuttenaire
Régie : Clément Meulemans
Musiques : Greg Houben
Photo : © Gilles Destexhe - Province de Liège

En tournée : - Théâtre des 4 Mains (theatre4mains.be)

Noël au Théâtre : Salle communale de Lomprez (Wellin) 30.12.2021 15 h

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.