Accueil > Automne 2012 : la rentrée des concerts

Agenda /

Automne 2012 : la rentrée des concerts

par Christian Wasselin

Ce sera de nouveau l’abondance, à partir de septembre, dans les salles de concert parisiennes. Quelques dates.

Partager l'article :

Concerts de Radio France :

Les 13 et 14 septembre auront lieu les concerts de rentrée de l’Orchestre national de France (Beethoven, R. Strauss, dir. Daniele Gatti, Théâtre des Champs-Élysées) et de l’Orchestre philharmonique de Radio France (Stravinsky, Tchaïkovski, dir. Vladimir Spivakov, Salle Pleyel). Kurt Masur, à la tête de l’Orchestre national, offrira une nouvelle intégrale des symphonies et concertos de Brahms (premiers concerts les 20 septembre et 25 octobre) ; Daniele Gatti, quant à lui, toujours au Théâtre des Champs-Élysées, donnera une intégrale des symphonies de Beethoven, du 1er au 15 novembre, avec pour chaque concert la création d’une œuvre commandée par Radio France (de Fabien Waksman, Bechara El Khoury, Guillaume Connesson, Pascal Zavaro et Bruno Mantovani). A la Salle Pleyel, par ailleurs, l’Orchestre national, dirigé par Frédéric Chaslin, donnera La Navarraise de Massenet et Le dernier jour d’un condamné de David Alagna, avec Roberto Alagna.

Côté Philharmonique, on citera, Salle Pleyel : la création française de la cantate Faust de Schnittke (le 21 septembre, sous la direction de Vladimir Fedoseyev), un Tristan et Isolde le 13 octobre en version de concert (avec Christian Franz et Nina Stemme) sous la direction de Myung-Whun Chung (qui dirigera également trois autres concerts les 28 septembre, 5 et 27 octobre) et, le 24 novembre à la Cité de la musique, la reprise de Terretektorh de Xenakis avec deux nouvelles œuvres (de Tinoco et Levinas) reprenant le dispositif instrumental très particulier de cette partition.

A noter aussi, le 24 octobre, Salle Gaveau, un concert a capella du Chœur de Radio France sous la direction de Matthias Brauer (Schubert, Schumann, Debussy).

Salle Pleyel :

Les 12 et 13 septembre, concert d’ouverture de l’Orchestre de Paris sous la direction de Paavo Järvi avec Lang Lang (pourvu qu’il n’en fasse pas trop !) : Poulenc, Prokofiev, Stravinsky. Le vétéran Herbert Blomstedt dirigera la Huitième de Bruckner le 27 septembre, et Christoph von Dohnanyi se chargera du rutilant Château de Barbe-Bleue (avec Matthias Goerne et Elena Zhidkova) les 10 et 11 octobre. A noter encore : la création d’une œuvre de Karol Beffa pour piano et orchestre (Andreas Haefliger, Paavo Järvi), le 8 novembre, et le rare Requiem de Dvorak les 28 et 29 novembre, sous la direction de James Conlon.

Autres formations : l’Orchestre de Saint-Louis fera la rentrée de la Salle Pleyel le 7 septembre, sous la direction de David Robertson, qui s’est fait discret ces dernières années (Brahms, Beethoven, Carter, Gershwin). Pierre Boulez dirigera deux jours plus tard l’Orchestre de l’académie du festival de Lucerne (de la musique d’aujourd’hui : Manoury et Harvey, et Erwartung de Schoenberg avec Deborah Polaski).

Voir aussi : concerts de Radio France.

Théâtre des Champs-Élysées : la saison du centenaire

Le splendide théâtre fut inauguré en 1913. On y retrouvera au cours de la saison les œuvres qui ont marqué ses premiers mois (Benvenuto Cellini, Le Sacre du printemps...). A noter, en attendant : l’Orchestre de chambre de Paris sous la direction du toujours passionnant Roger Norrington (Mozart, Haydn) le 14 septembre, et en compagnie de Thomas Zehetmair (avec notamment la rare Première Symphonie de Mendelssohn) le 27 octobre. Et aussi : Elina Garanca donnera un récital le 13 octobre (airs d’opéras français et italiens), Jean-Claude Malgoire dirigera l’intégralité de L’Arlésienne le 23 septembre (attention, c’est un dimanche à 11h) avec Daniel Mesguich qui fait tous les rôles (prodigieux !), Bertrand Chamayou donnera un récital Liszt-Debussy le 14 octobre.

Voir aussi : concerts de Radio France.

Cité de la musique :

Les premiers cycles seront consacrés à l’Algérie (11-16 septembre), à Bach et Kurtag (19-26 septembre), à Django Reinhardt (3-9 octobre), avec la création du Fil de la vie de Pierre Henry (le 29 septembre, si on aime la musique concrète) et aussi une espèce de festival sur le thème du Bœuf sur le toit, le 14 octobre, avec notamment Alexandre Tharaud.

Ailleurs en France (quelques rendez-vous) :

L’Orchestre national de Lyon accueille son nouveau directeur musical, Leonard Slatkin, qui dirigera les 4 et 5 septembre le Requiem de Berlioz. A noter aussi, Pelléas et Mélisande de Schoenberg, les 20 et 22 septembre (dir. Josep Pons) et Le Prince Potemkine de Szymanowski le 27 septembre (dir. Antoni Wit).

L’Orchestre national de Bordeaux-Aquitaine nous fera entendre l’intégralité de la musique de scène du Songe d’une nuit d’été de Mendelssohn (le 14 septembre, dir. Alexandre Martin) et prépare un vaste cycle Brahms (symphonies, etc.) pour octobre. Et c’est en janvier que sera inauguré la nouvelle salle de concert, cours Clemenceau, qui permettra à l’orchestre de ne plus jouer au Palais des sports ! (A noter que Paul Daniel, à partir de la saison 2013-2014, remplacera Kwamé Ryan à la tête de l’ONBA.)

L’Orchestre national de Lille nous fera découvrir le poème symphonique de César Franck Ce qu’on entend sur la montagne (dir. Laurence Equilbey), du 21 au 29 septembre dans différentes villes de la région. Mais c’est janvier que nous attendons tous, avec la réouverture de la salle du Nouveau Siècle, entièrement remodelée pour l’orchestre.

L’Orchestre national du Capitole de Toulouse proposera un programme Montsalvage-Rautavaara-Nielsen (le 6 octobre, dir. John Storgards), le 20 octobre Tugan Stokhiev dirigera Stravinsky (Pulcinella, Noces, Symphonie de psaumes), le 26 octobre Bruno Mantovani dirigera Berio, Boulez et Mantovani.

L’Orchestre philharmonique de Strasbourg jouera le Requiem de Verdi le 20 septembre, un programme Ives-Adams le 26, un programme Ravel-Bartok-Tanguy les 4 et 5 octobre.

L’Orchestre national des Pays de la Loire jouera lui aussi, en début de saison, le poème symphonique de César Franck Ce qu’on entend sur la montagne (dir. Laurence Equilbey, du 11 au 16 septembre) et entendre l’intégralité de la musique de scène du Songe d’une nuit d’été de Mendelssohn (du 25 au 30 septembre, dir. John Axelrod), mais c’est sans conteste le ballet L’Éventail de Jeanne, sur des musiques de Ravel, Ferroud, Ibert, Roland-Manuel, Delannoy, Roussel, Milhaud, Poulenc, Auric et Schmitt (du 7 au 12 octobre, dir. John Axelrod) qui sera le rendez-vous marquant d’une saison marquée du sceau de la littérature.

photo : le Théâtre des Champs-Élysées, bientôt centenaire !

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.