Accueil > 20 000 Lieues sous les mers

Critiques / Théâtre

20 000 Lieues sous les mers

par Marie-Laure Atinault

Un bain de fraîcheur et d’intelligence

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Jules Verne n’a pas fini de nous étonner et de nous faire rêver. Ses héros sont partis à la conquête de l’espace, du centre de la Terre, et des profondeurs maritimes. Le professeur Aronnax du Muséum de Paris fait une conférence magistrale pour mettre les points sur les i, des barres aux T et rendre à Némo ce qui appartient à Némo. En effet, qui mieux que Pierre Aronnax peut nous narrer la magnifique aventure qu’il vécut sur le Nautilus. Une aventure qui commença par un naufrage.

Le film des studios Walt Disney nous a donné la fausse impression de connaître le livre. Un peu vrai, mais réducteur. En 55 minutes d’une conférence palpitante, Pierre Aronnax alias Sydney Bernard nous entraîne dans les profondeurs des océans. Cela débute comme une conférence, derrière un bureau encombré d’objets éclictiques. Ce bureau est une boîte magique, le capitaine de la frégate est représenté par un os ( !), le domestique conseil par un drôle de poisson au bec crochu. Le dessus débarrassé des objets d’un naturaliste farfelu, le bureau peut devenir le Nautilus avec des écoutilles à malices. Les effets spéciaux de Patrice Hubert et de Ronan Mahéo sont d’une invention folle soutenus par les décors sonores de Loïc Le Cadre. Le spectateur est embarqué sur l’étrange vaisseau sous-marin de l’énigmatique Némo. L’attaque du poulpe géant est un grand moment, attention les allergiques au rire risquent de succomber !
Tout dans le décor sert le récit fantastique, le moindre détail est plein de poésie. La conférence de Sydney Bernard est éducative, ludique, remarquablement réglé. Mais vous l’avez compris, Sydney Bernard est bel et bien le professeur Aronnax et Thierry Le Gad est à la fois valet conseil, appariteur et scaphandrier.

Sous la touffeur avignonnaise, ces 20 000 lieues sont un bain de fraîcheur et d’intelligence.

20 000 Lieues sous les mers, spectacle d’après le texte original de Jules Verne, adaptation, mise en scène et interprétations Bernard Sydney et Thierry Le Gad, au Théâtre au Chien qui fume, 75 rue des teinturiers, 84000 Avignon, Tél. 04 90 85 25 87 à 12h45.

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.