Accueil > 11 bis, rue de Vézelay : la réouverture

Actualités /

11 bis, rue de Vézelay : la réouverture

par Christian Wasselin

La Bibliothèque musicale La Grange-Fleuret, nouvel intitulé de la Médiathèque musicale Mahler, ouvrira ses portes le 19 octobre. Une campagne de financement participatif est destinée à restaurer le piano de 1907 abrité dans ses murs.

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

PLUSIEURS JOURS DE RENCONTRES et de festivités musicales ont marqué l’inauguration de la nouvelle Bibliothèque musicale La Grange-Fleuret, digne héritière de la Médiathèque musicale Mahler fondée en 1986 et fermée pour travaux en 2019. Cette belle institution est désormais placée sous la houlette de la Fondation Royaumont ; elle ouvrira ses portes à tous, chercheurs et grand public, le mardi 19 octobre qui vient.

L’hôtel particulier acquis par Henry-Louis de La Grange (connu pour avoir consacré sa vie à Gustav Mahler, dont il a notamment laissé une biographie monumentale publiée chez Fayard) et Maurice Fleuret, dans lequel ces deux grands voyageurs passionnés de musique ont entreposé leurs collections (35 000 partitions, 30 000 livres, 50 000 enregistrements, quarante fonds d’archives…), est plus que jamais pimpant et hospitalier. Il y a là une simplicité dans l’accueil, un calme et bien sûr une abondance documentaire qui en font un lieu idéal pour se concentrer sur ce qui fait le sel de la vie : la musique, l’histoire, les livres. On y est toujours reçu, au rez-de-chaussée, par le buste de Mahler sculpté par sa fille Anna. Entièrement repensé, l’aménagement des différents étages de l’immeuble permet d’accéder à une salle de médiation, à une salle de lecture avec postes d’écoute, à un centre de documentation, à un espace de consultation des documents précieux (la « salle des trésors », accès sous condition !), à trois espaces de pratique artistique ou de réunion privatisables, à un studio de résidence équipé d’un piano.

Le piano, justement : il s’agit d’un Steinway fabriqué à Hambourg en 1907, qui fut la propriété de la famille Singer-Polignac puis d’Henry-Louis de La Grange. L’instrument exige une restauration complète (du bloc mécanique-clavier, de la structure harmonique, de l’ébénisterie) pour un montant total de 55 500 €. Une campagne de financement participatif a été lancée sous le parrainage du pianiste Bertrand Chamayou et de la restauratrice Sylvie Fouanon.

Bibliothèque musicale La Grange-Fleuret, 11bis, rue de Vézelay, Paris 8e (www.bibliotheques-royaumont.com, www.blgf.fr, contact blgf.fr, 01 53 89 09 10).

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.