Accueil > Slava snowshow de Slava Polunin

Critiques / Jeune Public

Slava snowshow de Slava Polunin

par Corinne Denailles

Rêve de Noël

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

On connaît le théâtre Licedei, fondé en 1968 par le Russe Slava Polunin, surtout depuis l’inénarrable famille Semianyki, ou le tableau vivant et muet de la vie quotidienne d’une famille russe modeste. Le spectacle jeune public Slava’s snowshow reprend des numéros très classiques de clowns pour construire un spectacle original, poétique, drôle et follement ludique qui plonge le public, adultes et enfants dans le même rêve. Ce mariage entre deux univers, familier et insolite, joue un double jeu gagnant. On rit aux contrastes entre les personnages, aux égarements des uns, aux mines des autres. Les sketches charmants succèdent aux visions quasiment fantastiques peuplées d’inquiétants animaux pour laisser place à des scènes lunaires. La sphère est déclinée sur tous les modes, de la bulle de savon en pluie translucide au personnage sous bulle. Slava et ses compagnons cueillent tout le monde par leur sens de la démesure, par l’invitation à la transgression des règles habituelles. Ils ménagent aux enfants la possibilité de jouer avec la neige en papier qui tombe des cintres sans discontinuer tandis que les spectateurs s’installent. Ils lancent sur la salle une gigantesque toile d’araignée. Ils escaladent les fauteuils armés de parapluies arroseurs dans leurs costumes inouïs qui leur donnent des airs de personnages de Halloween qui seraient gentils, tout droit sortis de L’étrange Noël de Mr Jack, avec leur grand manteau vert informe et leur chapeau aux grandes oreilles. Et quand, à l’issue d’une aveuglante tornade de neige, on croit que le spectacle est terminé, voilà que, se frayant un passage à travers les panneaux bleus du ciel en fond de scène, surgissent lentement des ballons de toutes les tailles et de toutes les couleurs qui envahissent la salle. Des sphères gigantesques qui se déplacent comme des montgolfières au-dessus des têtes, et c’est une forêt de bras qui se lèvent pour les faire circuler dans un ballet ininterrompu, tandis que la neige de papier tombe à nouveau et que les clowns continuent à faire les pitres sur scène, comme pour eux-mêmes. Comme dans les rêves, tout est ici absurde, démesuré, étrange et ordinaire à la fois, absolument poétique. Un beau cadeau pour Noël dont on gardera les images et les émotions vives, longtemps après que les sapins auront été remisés.

Slava snowshow, création de Slava Polunin. Avec Slava Polunin, Artem Zhimolokhov, Robert Saralp, Alexandre Frish, Tatiana Karamysheva, Yury Musatov, Ivan Polunin, Nikolai Terentiev, Elena Ushakova. Au théâtre Silvia Monfort jusqu’au 3 janvier 2010. Tel : 01 56 08 33 88. Durée : 1h30. A partir de 8 ans.

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.