Accueil > Paquita chante Bali

Critiques / Jeune Public

Paquita chante Bali

par Najett Maatougui

Drôlement enchantant

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Bali est un personnage de dessin-animé qui a conquis les enfants dès son apparition en septembre sur les écrans télé. Petit citadin facétieux et curieux, il découvre le monde avec le regard d’un enfant. Le spectacle Pakita chante Bali est une invitation à voyager en chansons au pays des grands rêves.

Sur un coin de la scène, un groupe de musiciens (qui s’avèrent aussi être comédiens), derrière eux, un écran sur lequel seront diffusées quelques séquences du dessin-animé et au centre, une chanteuse que les enfants observent avec étonnement et amusement. C’est qu’elle est rigolote Paquita avec ses couettes, ses grandes lunettes et cette robe bouffante ornée de fleurs et autres formes chamarrées. Plus que son physique, c’est sa voix, son énergie et son sourire qui la rendent d’emblée si captivante. A la première chanson, les enfants sont encore dans l’expectative, guettant l’arrivée sur scène de Bali. Mais la mise en scène a judicieusement évité toute tentative d’imitation – forcément grossière – du héros de télé, en recourant à un subterfuge malin : Paquita choisit un enfant dans le public qui jouera Bali durant tout le spectacle. Il est important de souligner qu’il jouera à être Bali, il ne le sera pas. Belle manière de ne pas « toucher » au héros des enfants. Si la présence du « vrai » Bali reste prégnante, du début à la fin du spectacle, c’est d’abord grâce à quelques extraits du dessin-animé projetés sur scène, qui le font ainsi figurer fugitivement dans la pièce, mais c’est aussi et surtout grâce à l’univers imagé des chansons de Paquita et aux références constantes au personnage.

Ambiance musicale joyeuse

Les enfants entrent ainsi de plain-pied dans l’univers du sympathique héros de dessin-animé et se laissent gaiement porter d’une saynète à l’autre, au gré ses différentes chansons qui sont comme autant de petites histoires. Le fait que les musiciens soient présents sur scène donne un vrai relief aux chansons, les rendant encore plus vivantes. Quant à l’interprétation de Paquita, qui soutient tout un long du spectacle un rythme entraînant, elle enchante complètement les enfants. La voix, claire, se fait rieuse sur Ca chauffe, ça chauffe, empreinte d’une infinie douceur sur Très peur dans la nuit, débordante de fougue avec Explo, explo, explorateur ou d’une fraîcheur gaillarde sur 1,2,3 ! Le courage est là. Les enfants sont happés par cette ambiance musicale joyeuse et animée, certains participent même au spectacle, invités par Paquita à la rejoindre sur scène. Il est plaisant de voir ce jeune public ondoyer en fonction du propos et du rythme des chansons, oscillant entre l’amusement et la concentration, entre l’étonnement et l’émotion. Il est des circonstances où l’on se sent heureux d’avoir offert un moment de bonheur à son enfant. Ce spectacle est de celles-là.

Pakita chante Bali. Théâtre des Variétés, jusqu’au 31 mars 2007. www.lesloupiots.com

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.