Accueil > Les Contes des Mille et une nuits

Critiques / Jeune Public

Les Contes des Mille et une nuits

par Najett Maatougui

Sublimes paroles et facéties

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Pour transmettre aux enfants toute la subtilité des Contes des Mille et une nuits, il faut savoir les mener de l’enchantement au rire, de l’inquiétude au soulagement, de la colère à la bienveillance... C’est par cette palette de sentiments que va cheminer le public venu écouter Kader Taibaoui. Seul en scène, il raconte avec une fantaisie contagieuse, il bouge avec une énergie renversante et surtout il joue avec une passion évidente. Kader Taibaoui possède sans conteste un réel talent de conteur. C’est avec une étonnante puissance d’évocation qu’il parvient à faire vivre, sur la petite scène du théâtre de Dix Heures, des personnages aussi différents que des enfants, des vieillards, des génies, des monstres, donnant même de la voix à un chameau ou un serpent. Lors d’une scène de procès, il réussit le tour de force de se glisser quasi simultanément dans la peau d’une dizaine de personnages différents ! Le public est à ce point captivé par le conteur que lorsque celui-ci plante une graine imaginaire sur la scène, tous les enfants se lèvent en tendant le cou pour voir la plante magique censée sortir du sol. Car Kader Taibaoui implique aussi le public dans son jeu. Par exemple, pour jouer le rôle d’un condamné, il choisit dans la salle des enfants qu’il fait monter sur scène pour leur passer la corde au cou. Vous croyez que cela les choque ? Ils lèvent tous le doigt pour aller se faire pendre !

Un sacré rythme, de l’originalité et des surprises

Pour retenir l’attention d’un enfant, le plonger dans une culture différente et l’entraîner dans des contrées imaginaires, il faut un sacré rythme, de l’originalité et des surprises. Tout cela est apporté par la mise en scène que signe Anne Roumanoff et qui convient à merveille à Kader Taibaoui. Elle souligne son côté loustic et met en avant son dynamisme, lui permettant de donner libre cours à sa gestuelle. Anne Roumanoff a su rendre contemporains certains personnages ancestraux et elle a su rendre comiques des situations tourmentées. Surtout, elle a fait en sorte que la fantaisie du jeu ne masque pas l’intensité du propos. A la sortie du spectacle, en retrouvant la clarté du jour sur le boulevard de Clichy, les enfants ont bel et bien l’impression de revenir d’un voyage lointain. Ils emportent sûrement avec eux quelques-unes des sublimes paroles des contes et l’écho de la voix de Kader Taibaoui.

Les Contes des Mille et une nuits, d’Anne Roumanoff et de Kader Taibaoui. Au Théatre de Dix Heures. Paris. Tél. : 01 46 06 10 17.

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.