Mini-ver

Vivre une véritable amitié

Mini-ver

Une fable simple et sensible. Son sujet : comment trouver un ami. C’est ce que se demande un petit ver de terre dont les parents sont trop accaparés par leur travail.

Une fois encore, lorsque le théâtre utilise à bon escient les codes qui lui sont spécifiques, les sentiments et les émotions les plus complexes se rendent perceptibles et touchent avec justesse les spectateurs sans avoir besoin de recourir à la banalité d’un copiage servile du réel. Ici, rien ne manque.

Le monde souterrain dans lequel vivent les lombrics est présenté sous forme d’un emboitement de vasques gigognes, empilées les unes sur les autres. Lorsqu’on les sépare pour meubler l’espace de jeu, elles révèlent différentes strates du sous-sol : terre, eau, cailloux, réserve naturelle de noisettes pour écureuils, cimetière de pommes de pins…, composants qui sont tâtés, humés, manipulés. Accessoirement, elles sont susceptibles de devenir, en fonction de leur taille : récipients, nid, champignons, queue de lapin, tambours pour percussions…

L’inventivité est permanente. Le trio de comédiennes-chanteuses, aux côtés de leur complice régisseuse, se relaient afin d’interpréter les divers personnages de l’histoire. Au moment de devenir le vermisseau, elles couvrent seulement leur tête de leur capuche, identité instantanément endossée. Car un costume n’est pas que vêtement.

Le corps est mis à contribution de façon à exprimer des allures, des perceptions sensorielles, des traits de caractère. Il s’adapte à des rythmes variés. La gestuelle suit, quasi chorégraphie. Les voix s’emparent du texte avec clarté tandis que les chants, a cappella, viennent adjoindre un aspect mélodique, diversifier le déroulement de la fable.

Celle-ci, à l’instar de ses interprètes, ne cesse de se renouveler. Après une adepte pour qui amitié est réseau social compétitif, après celui qui profite de se faire servir par autrui, celui qui risque de dévorer, celle qui est relation éphémère d’un instant… notre vermisseau commencera à entrevoir ce que serait un lien fort entre deux personnes qui parcourront un bout de chemin ensemble.

La matière est là. Elle amène à se pencher sur les désirs, sur les déceptions, sur une quête d’équilibre qui permet de s’épanouir. La réalisation est sans faille. Le théâtre a atteint ses buts : divertir, intéresser, intriguer, faire vibrer, stimuler l’imagination, recevoir les fruits d’une expérience vécue dans la fiction mais bien proche de la réalité.

Rencontres du Théâtre jeune Public Huy [Be] Centre culturel samedi 20 aout-dimanche 21 aout 10h 14h
Dès 5 ans
Durée : 55’

Texte, mise en scène : Ariane Buhbinder
Interprétation : Claire Frament, Alizée Gaie, Julie Nayer
Régie lumière, plateau : Alice De Cat
Scénographie : Sylviane Besson, Jane Gamble
Composition sonore : Denis M’Punga
Arrangements : Jean-Marie Billy
Coaching vocal : Marie Billy Dardenne
Premières recherches sonores : Claire Goldfarb
Création costumes : Samuel Dronet, Isabelle Airaud
Chorégraphies : Eléonore Pinet-Bodin
Direction technique, éclairages : Yves Hauwaert
Coproduction de l’Anneau asbl, La Coop
Soutien : Shelterprod, taxshelter.be, ING, Tax Shelter du gouvernement fédéral belge, Service de la Création de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Service de la Diffusion, Tournées Art et Vie, Spectacles à l’école, Cocof, Rent A Car.
Résidences : La Maison qui chante, la Roseraie, Théâtre La Montagne magique, Ekla pour tous, Maison des Cultures (Molenbeek [Be])
Photo © Gilles Destexthe – Province de Liège

A propos de l'auteur
Michel Voiturier
Michel Voiturier

Converti au théâtre à l’âge de 10 ans en découvrant des marionnettes patoisantes. Journaliste chroniqueur culturel (théâtre – expos – livres) au quotidien « Le Courrier de l’Escaut » (1967-2011). Critique sur le site « Rue du Théâtre » (2006-2021)....

Voir la fiche complète de l'auteur

1 Message

  • Mini-ver 28 août 18:52, par ariane Buhbinder

    Grand merci pour la critique de notre spectacle Mini-Ver qui analyse de manière approfondie la démarche et les choix que nous avons adoptés et les met en lumière avec habileté et délicatesse !

    Répondre au message

Laisser un message

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

S'inscrire à notre lettre d'information
Commentaires récents
Articles récents
Facebook