Accueil > Jeux de Planches de Jean-Paul Alègre

Critiques / Théâtre

Jeux de Planches de Jean-Paul Alègre

par Gilles Costaz

La Comédie du théâtre

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Sait-on assez que Jean-Paul Alègre est l’un de nos auteurs « classiques » ? C’est l’écrivain vivant le plus joué par les troupes amateurs et l’un de nos artistes qui a su le mieux parler du théâtre … au théâtre. Jeux de planches, son texte le plus représenté, son classique précisément, ne parle que de l’art dramatique, mais à travers le prisme d’une comédie marquée par l’héritage de l’absurde. On y voit des acteurs discuter, disputailler, répéter, mais on y voit aussi des entités, des mots abstraits qui deviennent des êtres de théâtre tout à fait concrets. Par exemple, le mot de la fin et le corps du texte se rencontrent et s’interpellent. Evidemment, ce sera le mot de la fin qui l’emportera. Chez Alègre, qui a la plume bondissante et le jeu de mots hardi et ambitieux, tout le théâtre est matière à comédie : les répétitions, la lumière, les contrats, les mots qu’il ne faut pas prononcer car ils portent malheur, le répertoire, les tics des metteurs en scène modernes… L’on peut même assister à une confrontation bouffonne entre l’auteur, le critique et une représentante du ministère appelée Melle Aumône ! Alègre parvient à être à la fois bienveillant et sans pitié.

La compagnie des Gelinades en a proposé cet hiver une vision très enlevée, qui est reprise jusqu’à l’été. Comme c’est une série de scènes qui s’enchaînent vite, il faut des comédiens qui peuvent passer rapidement d’un personnage à l’autre, ce que font ici les acteurs avec brio. La mise en scène de Marie-Claude Gelin table avec justesse sur ce rythme et sur le sens de la métamorphose. Elle y ajoute une matière théâtrale et musicale qui est le socle même de l’écriture d’Alègre. Le théâtre comme paradis et comme enfer : Marie-Claude Gelin allume en feu d’artifice les bombes comiques de Jean-Paul Alègre.

Jeux de planches de Jean-Paul Alègre, mise en scène de Marie-Claude Gelin-Roy, musique de François Gelin, avec Olivier Hamel, Viviane Jauffrey, Thibault Oleksiak, Isabelle Serprix, Thomas de La Taille, Florian Vaz.

Les Déchargeurs, vendredi et samedi, 21 h 30, tél. : 01 42 36 00 50, du 3 mai au 6 juillet. (Durée : 1 h ½).

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

1 Message

  • Jeux de Planches de Jean-Paul Alègre 5 juillet 2014 08:05, par Alexandra Zerhoch

    Bonjour,
    Est-il possible de recevoir le Texte de "jeux de Planches" de Jean-Paul Alègre.
    Responsable depuis 3 ans d’un groupe de theatre d’adolescents français à Munich, je cherche actuellement le texte pour mon nouveau spectacle (2015).
    Je vous remercie d’avance.
    cordialement,
    Alexandra Zerhoch

    repondre message

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.