Accueil > Disparition d’Anne Quesemand

Actualités / Actu / Disparition

Disparition d’Anne Quesemand

par Corinne Denailles

Une vie au service de l’art

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Anne Quesemand et Laurent Berman étaient indissociables dans la vie privée comme dans la vie professionnelle, c’est pourquoi il est impossible de parler de l’une sans parler de l’autre. Anne Quesemand avait 15 ans de piano derrière elle et était agrégée de lettres classiques, Laurent Berman est architecte et jouait des cuivres dans la fanfare des Beaux arts. Passionnés de musique tous les deux, ils se sont rencontrés dans la rue, à l’époque rêvée de tous les possibles. Elle laisse tomber le latin, le grec et le piano pour l’accordéon, lui se détourne de l’urbanisme pur et dur ; ensemble ils se consacrent à la défense « d’un art populaire de haut niveau ». Leur credo politique passe par un combat « pour l’art et pas pour la culture ». Parce que le désir de mots se faisait trop fort et que la musique permet d’abattre toutes les frontières, leur ligne de vie artistique croisera finalement avec bonheur théâtre et musique. En 1976, ils fondent leur compagnie Le Théâtre à bretelles, et le théâtre Dunois dédié à la jeunesse. L’architecte se fait scénographe, illustrateur et calligraphe pour de superbes albums. Ils avaient repris le flambeau de La Vieille Grille, lieu mythique des années 1970 créé par Maurice Alezra dans les années 1960 (à qui on doit l’appellation « café théâtre »). Ils travaillent à réinventer l’identité du lieu qui se nourrit de théâtre, de conte, de musiques « judéo-cosmopolites » et sud américaines. Un petit théâtre de quartier aux grandes ambitions qui conjuguait spectacles populaires et singularités poétiques. Malheureusement La Vieille Grille a définitivement fermé ses portes en juin 2018. C’est presque un an plus tard, le 6 mars 2019, que Anne Quesemand, « passeuse, femme de lettres et de théâtre » nous a quittés. Son dernier projet avec Laurent Berman, était la présentation au Salon du livre de l’ouvrage Vie de Colin, adapté d’un de leur spectacle éponyme. Sa détermination, son opiniâtreté, son engagement pour l’art nous manqueront.

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

1 Message

  • Disparition d’Anne Quesemand 12 mars 18:55, par Patrick LANGLADE

    Bonjour Laurent,

    Je regrette de ne pas vous avoir rencontré plus tôt.

    Pensées vers vous et vers toi, Laurent

    Patrick LANGLADE
    (garçon un tout petit peu "pianiste")

    repondre message

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.