Accueil > A propos de la revue " Cassandre/Hors-champ" - « Culture, politique, (...)

Billets d’humeur / Jacky Viallon

A propos de la revue " Cassandre/Hors-champ" - « Culture, politique, société. » N°85 « Passer la flamme »

par Jacky Viallon

Partager l'article :

La revue culturelle « Cassandre » ne se prive pas de sous-titrer son dernier numéro trimestriel d’une expression quasiment mythique : « Passer la flamme ».

Ici, le verbe -passer- pourrait se sous-entendre comme composant du concept de « passage à l’acte ». En fait, ce n’est pas un hasard si les rédacteurs de l’ouvrage nous livrent consciemment ou pas ce mini-chapeau qui sous-tend l’arc « pensée–action ».

Il semble y avoir, à l’arrière de « çà », en référence aux théories de Sophie de Mijolla-Melhor, sur cette fameuse idée retenue concernant l’effet de - mentalisation qui prépare le stade de la réalisation de tout acte. – Cette réflexion sera amorcée par Jung dans les années 60.

Au vu de cette observation, si on analyse bien les articles du dernier numéro on remarque qu’ils s’attardent sur des espaces d’expressions précis relevant de travaux et d’observations quasiment anthropologiques tout en étant inscrits dans une dynamique.
On a alors immédiatement la mise place du phénomène « positif évolutif », c’est-à-dire matérialisation d’une volonté de mise en route de par le stimulus de l’utopie, laquelle, abandonnera sans doute ses droits pour nous laisser atteindre l’objectif de « réalisation ».

Cette revue nous offre donc, entre autre, une approche clinique du couple : pensée/acte ( au sens mécanique et science physique )….Ce binôme à mission d’embrayeur et d’inducteur participe aux télescopages de toute cette dialectique.

Quant aux retombées, on pourrait dire, aux éclats qui se pérenniseront en écoles, courants littéraires, picturaux ou scientifiques, ils seront alors le témoignage de ces auteurs et penseurs , lesquels, par leur connaissance et leur intuition ont anticipé sur leur époque.

Dès lors, on s’apercevra que le constat fait tout de même ressortir des actions positives et encourageantes.
Aussi le « numéro-constat » de ce jour s’accompagne de réflexions, d’enquêtes, sur diverses expériences allant de la banlieue parisienne , passant par les aborigènes , ou le pays des Jinés…
On devine que derrière ce collectif d’auteurs, d’artistes et de journalistes il y a encore, malgré tout le pessimisme qui devrait nous appesantir : une légèreté, un grand souffle qui pousse notre bateau vers de nouvelles terres promises ou même hypothéquées…

…Alors bientôt nos têtes gonflées comme des voiles,

Libèrent au vent des vagues d’idées….D’échanges, de réflexions…

Pendant que le ciel nous dessine à grands traits d’éclairs des solutions de l’ordre du possible.

Alors Marathoniens, rassemblez-vous !
« Passez-vous la flamme »
Courrez « Par-delà les villages », passez-vous la revue. Unissez et confondez vos histoires !

A propos d’histoires, le numéro 85 de ce printemps est accompagné gracieusement d’un supplément sur les colporteurs d’histoires, les conteurs, les narrateurs, les diseurs….les menteurs… « les vériteurs ».

Alors…Pourquoi ne pas construire une vérité sur du rêve…

Le quinze mai de l’an Onze, Jacky Viallon

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

2 Messages

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.