Accueil > Voyage Chimère, Ilka Schönbein – Theater Meschugge

Critiques / Autres Scènes / Théâtre

Voyage Chimère, Ilka Schönbein – Theater Meschugge

par Brigitte Coutin

Un cabaret animalier étrange et cocasse

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Ilka Schönbein nous propose son nouveau spectacle librement inspiré des Musiciens de Brême de Grimm dans l’univers sombre et un peu inquiétant qui lui est très personnel. Grâce à la fabrication de prothèses, de masques, de crânes et d’os, la manipulation d’objets comme le parapluie, ou l’utilisation de quelques costumes, Ilka Schönbein brouille la frontière entre son corps maquillé et les marionnettes pour donner vie à ses créatures hybrides dont elle a le secret. Le corps de l’artiste et les objets marionnettiques font apparaître quatre animaux qui s’animent au gré de la manipulation et des gestes souples du corps en perpétuel mouvement.
Voyage Chimère ne reprend que le début du conte de Grimm, avec quatre personnages animaliers, qui après avoir connu bien des misères, partent pour Brême pour devenir musiciens. Ilka Schönbein les situe sur la scène d’un cabaret très étrange, au milieu de nulle part… Le chien, la chatte, la poule et l’âne, enfin devenus artistes, proposent leurs numéros.
Le chien joue frénétiquement du clavier avec ses pattes squelettiques au point qu’il ne veut plus quitter la scène. Mitsi la chatte, un peu coquine et qui ne manque pas de répartie, se souvient avec nostalgie de ses rencontres amoureuses. Henriette, la poule, qui croise un coq fringant, découvre l’amour et devient une danseuse de flamenco enflammée. L’âne enfin peut devenir le rockeur de ses rêves. Voyage Chimère joue avec toute la palette des registres et des émotions : tristesse, mélancolie, humour, légèreté, remarques ou scènes suggestives se mêlent. Chacun, selon son âge, réagit et partage l’énergie des personnages et des trois artistes.
La musique tient une place importante et participe à la dynamique du spectacle. Alexandra Lupidi, à la fois musicienne, chanteuse et conteuse, apporte une certaine légèreté. Elle est drôle lorsqu’elle devient conteuse ou maîtresse de cérémonie et nous ravit avec ses chansons et ses interprétations musicales. La contrebassiste Anja Schimanski complète le trio de manière efficace.
La présence de plusieurs langues dans le spectacle, français, allemand et italien, contribue à la musicalité du spectacle de ces histoires qui mettent en scène les hommes et les animaux et abordent les thèmes universels de la vie, l’amour, la mort dans un spectacle de qualité, original et interprété avec talent.

Voyage chimère d’ Ilka Schönbein, manipulation et mise en scène. Musique de scène : Alexandra Lupidi, Anja Schimanski. Création musicale : Alexandra Lupidi. Création des marionnettes : Ilka Schönbein. Regard extérieur : Laurie Cannac. Création et régie lumière : Anja Schimanski. Assistance à la. mise en scène : Britta Arste. Décor : Suska Kanzler. A Paris, au Mouffetard, 73 rue Mouffetard, 75005 Paris jusqu’au 14 octobre 2021. Durée : 1h15
Crédit photo : ©Marinette Delanné

Tournée
• 16 et 17 novembre 2021, Théâtre des 4 Saisons à GRADIGNAN
• 19 novembre 2021 : Festival Marionnettissimo à TOURNEFEUILLE
• 29 et 30 novembre 2021 :Espace Pierre Jéliote à OLORON ST MARIE
• 4 février 2022 : Festival IMAGINALE à STUTTGART, Allemagne
• 6 février 2022 :Festival IMAGINALE à MANNHEIM, Allemagne
• 11 février 2022 :Festival IMAGINALE à SCHORNDORF, Allemagne

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.