Accueil > Sur le Fil

Critiques / Théâtre

Sur le Fil

par Marie-Laure Atinault

Un numéro pour l’avenir

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Un simple chiffre peut changer votre vie. Une petite erreur téléphonique, un faux numéro qui est un clin d’oeil du destin.

Philippe ne reconnait pas la voix familière qui l’appelle..., au lieu de cela, il entend un allo chaos. Son interlocutrice a une drôle de façon de répondre au téléphone, c’est un cocktail d’invectives et d’onomatopées sur modulation de fréquence et chute diverse. Philippe, après un étonnement bien compréhensible est séduit par la voix au bout du fil. Il est écrivain et saisit au vol cette fille de l’onde. D’emblée, il compose un personnage, mille personnages, instaurant un jeu de chat et de la souris.

Un jeu du chat et de la souris où la queue est un câble téléphonique

Ce marivaudage téléphonique convient parfaitement à Philippe. Sa vie a basculée depuis son accident. Il laisse la vie en dehors de son appartement se dérouler sans lui. Il fuit le regard de ceux qui l’ont connu avant. Le mystère est bien partagé puisque la jeune femme qui parle comme un héros de bande dessinée est charmée par la voix mélodieuse de son interlocuteur surpris. Tous les jours, elle va attendre cet appel, elle qui n’attend plus grand chose, elle qui est particulièrement douée pour passer à côté de tout. Tout de suite, ils ont été au diapason du même humour. Le téléphone va t-il devenir le fil d’Ariane d’une idylle ?

Ils s’imaginent, s’idéalisent, se fantasment, se rêvent. Elle est amoureuse. Il est amusé. Elle est accro. Il est tenté. Mais ce jeu de la voix, cet amour phonique va t-il pouvoir continuer sans incarnation ?.

Une petite rigolotte pleine de philosophie

Sophie Forte, la petite rigolotte à lunettes qui tenait tête à Ruquier a plusieurs cordes à son arc. On connaît son dynanisme, ses bons mots acidulés. Avec cette jolie comédie pleine de tendresse, on va découvrir des trésors d’humanité dépeints avec pertinence et délicatesse. Les deux personnages que nous voyons vivre côte à côte sont deux solitudes, deux coeurs malmenés. Philippe l’écrivain, s’est enfermé dans son handicap ; elle, apparemment dynamique, survoltée, approche de la quarantaine avec l’effroi de ne pas avoir rencontré l’âme soeur.

Avec internet on communique avec le monde entier, mais on ne dit pas toujours bonjour à son voisin de palier

Sophie Forte est une humoriste au coeur très tendre même si ses bons mots à la radio étaient parfois très acerbes. La comédie qu’elle a écrite est joliment émaillée de répliques hilarantes. Une idylle qui se noue par une erreur est un joli sujet qu’elle mène fort bien avec un dénouement inattendu. Elle a su habilement mixer réalité et fantasme. Il faut la voir en écureuil !

A une époque où internet vous permet de chater avec le monde entier, l’isolement de certain est plus alarmant que jamais. Sous le miel se cache l’amertume, sous le rire se cache une fable philosophique qui donne à penser. Sophie Forte a trouvé en Anne Bourgeois l’alter ego idéal pour la mise en scène. Anne Bourgeois qui est décidément l’une des meilleures, sait admirablement bien accoucher les textes et les acteurs. Elle sait mettre ses comédiens en confiance afin qu’ils donnent le meilleur d’eux-mêmes. Philippe Sivy est un comédien élégant et croyez-le, toutes les femmes de la salle espèrent qu’un jour, il se trompera pour les appeler par erreur. Toujours sobre, intérieur, il donne une part de mystère et de douteur à cet écrivain brisé. Sophie Forte, ludion tourbillonnante nous offre un spectacle charmant et profond.

Sur le Fil, comédie de Sophie Forte, avec Philippe Sivy et Sophie Forte, mise en scène Anne Bourgeois, Comédie de Bastille, Paris 11ème, Tél. 01.48.07.52.07 / www.comedie-bastille.com

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.