Accueil > Sophie Mounicot dans C’est mon tour !

Critiques / Comédie & Humour

Sophie Mounicot dans C’est mon tour !

par Marie-Laure Atinault

La grande dame en vert

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Quel point commun existe-t-il entre Jacob, Richter et Mounicot ?
Mais leur fameuse échelle bien sûr ! Chacune mesurant des choses bien différentes.
Le classement A.T.P (classement mondial des meilleurs joueurs de tennis) a servit de base à Sophie Mounicot, qui a remarqué que nous étions tous catalogués. Qu’on le veuille ou non, nous sommes catalogués et nous cataloguons !
Ainsi la grande Sophie sait qu’elle est cataloguée fille forte et autoritaire parce qu’elle a une voix grave. Impossible d’être une pauvre petite femelle criant d’une voix flutée : Au-secours ! Au-secours ! Non, Sophie sait que le sémillant pompier, qui viendrait éventuellement la sauver, ne la prendrait pas dans ses bras mais lui enverrait une bourrade virile dans le dos !
La vie est bien injuste. Elle attend sagement dans la grande salle d’attente de la vie avec son petit ticket portant le numéro libérateur. En attendant, elle se pose la seule vraie question, plus importante que to be or not to be : quel est son classement ?
La vie est bien injuste pour une femme qui a « trentequaranteans » (ne cherchez pas dans un dictionnaire c’est du Mounicot). Vous savez, cet âge qui est hyper valorisant pour les hommes et qui plonge les femmes dans un no man’s land, entre le « jeune femme » et la « mémé ». Alors il faut combattre, mes sœurs !

Drôle, décalée, autoritaire, toute vêtue de vert, Sophie Mounicot impose son franc parler et sa tendresse bourrue. Avec ses deux copains de plume, Gérald Sibleyras et François Rollin, Sophie dévoile une femme forte aux pieds d’argile. Mise en scène par l’excellent Roland Marchisio, décidément que d’homme, le spectacle est un vrai moment de divertissement. Toutes les femmes se reconnaissent dans les tentatives et les trucs de magazine pour paraître plus ceci ou moins cela et les hommes rient de bon cœur ! Sacrée Sophie.

Sophie Mounicot dans C’est mon tour de Gérald Sibleyras, François Rollin et Sophie Mounicot, mise en scène Roland Marchisio
Théâtre des Mathurins 01 42 65 90 00

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.