Accueil > « Platonov mais… » D’après la pièce d’Anton Tchekhov

Critiques / Théâtre

« Platonov mais… » D’après la pièce d’Anton Tchekhov

par Jacky Viallon

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

L’option, pour un traitement contemporain de la pièce « Platonov » n’est pas du tout gratuite et ne cherche pas à tout prix la modernité. Elle ne nous inflige pas le grossier mécanisme d’un obsessionnel « jeunisme dramatique » qui tente souvent de justifier une démarche plus ou moins diffuse.

Ces comédiens et créateurs nous font traverser l’époque ( sens diachronique) sans cliché. Ils défendent alors un moment et un espace ( sens synchronique) dans lesquels il y aura toujours les empreintes et fondations de la pièce de Tchekhov.

L’émotion passe parce que l’on voit le théâtre se fabriquer. Les codes et les conventions sont abandonnés devant les yeux des spectateurs comme s’ils participaient à l’ énoncé du discours.

Tout en faisant la part du fictif et du réel et, bien conscients, des différents arcanes, le spectateur voyage. Il a l’impression de participer à un tour de magie.

Pour se faire la troupe dispose d’une belle énergie qui exhale tout au long du spectacle une force de dissuasion entraînée par une vérité de jeu qui n’est pas exempte de pudeur. Les comédiens ont de la densité, on les oublie au profit de voir apparaître de vrais personnages .
Cette belle assise permet de mettre en évidence et d’accepter la dualité quasiment permanente chez Tchekhov entre fougue et mélancolie sans oublier la présence insidieuse d’un fond de ciel en teinte de « crépuscule ».
Voilà un spectacle riche et subtil à la fois, léger et réfléchi qui mérite d’être vu.

Attention dernière dimanche 15 avril à 16 h.

« Platonov mais… » D’après la pièce d’Anton Tchekhov : « Ce fou de Platonov » Théâtre à cru, Alexis Armengol.
Théâtre de l’Aquarium jusqu’au 15 avril 2012 du mardi au samedi à 20 H 30 et dimanche 16 H 00 tél : 01.43.74.99.61

Crédit photo Marie Pétry

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.