Accueil > Mangeuse de terre d’après Gabriel Garcia Marquez

Critiques / Festival / Jeune Public / Théâtre

Mangeuse de terre d’après Gabriel Garcia Marquez

par Brigitte Coutin

Une évocation émouvante et amusante du deuil

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

La compagnie lilloise De fil et d’Os présente cette année au festival Off d’Avignon Mangeuse de terre, une histoire inspirée d’un passage du roman Cent ans de solitude de Gabriel Garcia Marquez.
Nous retrouvons la célèbre cartomancienne Pilar Ternéra, interprétée avec énergie par Julie Canadas, qui établit un lien rapide et efficace avec le public pour nous entrainer dans une histoire qui s’est passée voici quelques années dans un petit village d’Amérique du Sud. Une petite fille muette arrive avec pour tout bagage une sacoche contenant des ossements. Elle est recueillie par un couple généreux et soucieux de l’aider. Elle ne dort plus et ne se nourrit que de terre. Dans le village, peu à peu des événements étranges se produisent et touchent la population. La pièce aborde sans pathos le sujet de la perte d’un être cher. La marionnette qui représente la petite fille est manipulées avec une délicatesse qui émeut. On s’attache à l’évolution de la petite qui accomplit progressivement son deuil pour retrouver l’apaisement. L’humour tempère la gravité du sujet ; des répliques amusent et les objets-marionnettes deviennent cocasses. Les spectateurs adultes et jeunes rient dans ces instants de légèreté sans pour autant oublier la douleur de la petite fille. Le rythme est soutenu et on ne peut que saluer la dextérité des deux marionnettistes Julie Canadas et Anne-Sophie Dhulu. Les marionnettes prennent vie, créent un univers poétique et nous entraînent dans un monde fantastique avec succès. Le décor est composé de nombreux objets révélant la richesse plasticienne de cette compagnie et l’organisation de différents espaces permettent au jeune public de ne pas perdre le fil de l’histoire.Un spectacle tendre et subtil pour traiter un sujet difficile.

Mangeuse de terre d’après Cent ans de solitude de Gabriel Garcia Marquez, création de la compagnie De Fil et d’os. Metteuse en scène, Amélia Modica ; interprètes, Julie Canadas et Sophie Dhulu ; création marionnettes, Alexandra Basquin ; création lumière, Juliette Delfosse ; costumes, Vaïssa Favereau.
Spectacle à partir de 8 ans.
Durée : 1heure
Théâtre Arthéphie, 7 rue du Bourg Neuf, 84000 Avignon, tel : 04 90 03 01 90
Jusqu’au 28 juillet, jours pairs

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.