Accueil > MON BRILLANTISSIME DIVORCE

Critiques / Comédie & Humour / Livres, CD, DVD

MON BRILLANTISSIME DIVORCE

par Marie-Laure Atinault

Une Michèle Laroque drôle et attachante

Partager l'article :

« Je m’appelle Angela Dupuy-Lévy », ainsi commence mon Brillantissime divorce . Il est vrai que l’on est de plus en plus méfiant avec les seul(e)s en scène mais dés les premières répliques Angela alias Michèle Laroque nous entraine dans son histoire. L’histoire assez banale d’une femme de quarante ans qui se retrouve mise sur la touche de la vie par un divorce. Max, son mari a succombé aux charmes d’une horrible roumaine. Leur fille Léa prend tout de suite les choses en main et déclare à sa mère son envie d’aller en pension pour ne pas materner sa mère mais elle lui laisse son chien, le fameux XXL. Piètre consolation pour Angela, femme au foyer, puisque son mari ne voulait pas qu’elle travaille, standing oblige. Très vite, l’exaltation d’être une femme libre sur le marché de la séduction fait place aux appels à S.O.S Suicide. Elle ne tarde pas à considérer les répondants comme ses meilleurs amis. Ses aventures, ses galères, elle nous les raconte sur le ton de la confidence ou de ces conversations décousues que l’on a entre copines. Michèle Laroque possède ce don rare d’être aussi sympathique aux hommes qu’aux femmes.

Le plateau est jonché par des paires de chaussures à talon. Michèle-Angela porte un pantalon en jean et une chemise rose. Elle est là devant nous toute simple, et nous raconte sans tabou ce changement radical de vie, son tsunami sentimental. On oublie rapidement qu’elle est seule en scène puisque chacun de nous pense qu’elle s’adresse à nous personnellement. Elle sait donner à chaque personnage le petit détail de reconnaissance. Drôle et touchante, Michèle Laroque donne corps à ce joli récit écrit par Géraldine Aron, ancré dans notre époque.

Le DVD réalisé par Serge Kalfon est à notre sens un modèle du genre de ce que devrait être la captation d’une pièce de théâtre. Pas d’ego de réalisateur avec des prises d’angles aberrantes ou le désir de faire sa propre mise en scène comme nous l’avons constaté trop souvent. Serge Kalfon a posé sa camera sans qu’elle devienne indiscrète, ceux qui n’ont pas vu le spectacle au théâtre, auront véritablement la sensation de la scène, et ceux qui ont vu le spectacle ne seront pas déçu et retrouveront leur plaisir. Par contre le bonus : les coulisses du spectacle présente peu d’intérêt, il engendre même un certain ennui. On aurait préféré avoir la genèse du spectacle. Mais ce petit bémol est balayé par le charme de Michèle Laroque. Ce DVD est le cadeau idéal à faire, et à se faire !

MON BRILLANTISSIME DIVORCE, une pièce de Géraldine Aron, mise en scène et jeu Michèle Laroque
DVD Pathé en vente libre.

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

3 Messages

  • MON BRILLANTISSIME DIVORCE 5 août 2012 22:41, par annick

    La captation et les images sont vraiment nulles !
    1 seul mauvais plan !!!!
    et le son est très mauvais ! on entend des différences de hauteur selon les moments
    Quel gachis et tellement vite fait et sans goût !

    Par contre avec le Bonus , vrai et bien filmé, on respire enfin un peu ...

    • MON BRILLANTISSIME DIVORCE 5 août 2012 22:54, par lachons

      et pour finir, comment l’auteur de cet article médiocre (marie laure) se sent elle ?
      Prends des cours aussi !!
      Bonne chance !

  • MON BRILLANTISSIME DIVORCE 5 août 2012 22:49, par lachons

    Oh la la !!!
    Que c’est mauvais !!!!
    fait certainement par des faiseurs qui n’ont jamais vu la pièce !!!!
    Le son est horrible !!! Prennez des cours et on en reparlera !!
    Très Décu..surtout quand on a eu la chance de voir le spectacle en direct ....
    Je suis étonné que Michèle Laroque ou sa production ai pu cautionner cela ;

  • MON BRILLANTISSIME DIVORCE 5 août 2012 22:54, par lachons

    et pour finir, comment l’auteur de cet article médiocre (marie laure) se sent elle ?
    Prends des cours aussi !!
    Bonne chance !

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.