Accueil > La divine comédie

Critiques / Festival

La divine comédie

par Marie-Laure Atinault

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

L’Enfer est glacé !

Pour l’édition 2008 du Festival In d’Avignon, la "Divine Comédie" de Dante est le livre référent des artistes associés. Valérie Dréville a choisi quelques chants de ce livre que tout le monde connaît, souvent sans l’avoir lu. L’oeuvre de Dante est plus qu’un livre, c’est un monument universel.

La Cour d’Honneur du Palais des Papes est complète, frémissante d’attente mais aussi par un mistral magistral qui gâchera la soirée. Son souffle glacé fera renoncer à suivre la lecture à plusieurs spectateurs absolument transis. Seuls les premiers arrivés auront droit aux couvertures, viatique indispensable pour supporter les raffales piquantes qui s’engouffrent dans la Cour d’Honneur, créant un tourbillon...infernal. Les plus courageux, les moins frileux et les plus couverts pourront suivre une bien belle lecture.

Valérie Dréville s’est entourée de cinq merveilleux comédiens. Serge Maggiani lira en italien certains passages. Moments magiques créés par la voix douce, bien tempérée, de Serge Maggiani, qui enveloppe le texte d’un hâlo chantant. Serge Merlin et Redjep Mitrovitsa ne lisent pas, ils jouent, ils sont sur le fil entre la mélopée et l’incantation magnifique.
Michaël Lonsdale et Dominique Valadié jouent des registres différents, plus posés. Valérie Dréville a toujours dans sa voix une faille enfantine, un timbre clair. Ce quintette de comédiens a été composé comme un orchestre de chambre.

Un moment superbe comme peut en proposer le Festival d’Avignon, malmené par un vent contraire. Dante parle des feux de l’enfer mais depuis hier, nous savons qu’il gèle en Enfer.

La divine comédie
Soirée exceptionnelle dans la Cour d’Honneur du Palais des Papes

lecture dirigée par Valérie Dréville
avec Valérie Dréville, Michaël Lonsdale, Serge Maggiani, Serge Merlin, Redjep Mitrovitsa, Dominique Valadié

La lecture a été retransmise en direct sur France Culture

Crédit photo : Christophe Raynaud

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.