Accueil > Dieu habite Düsseldorf

Critiques / Théâtre

Dieu habite Düsseldorf

par Marie-Laure Atinault

Dérapages loufoques

Partager l'article :

Dieu habite Düsseldorf ! La nouvelle, pour surprenante qu’elle est, donne une dimension mystique que le spectacle n’a pas. En effet, nous savons tous que Dieu vit à Barcelone, le climat est plus doux ! Le spectacle fédère toutes les confessions, athée et agnostique compris, puisque l’on parle de tout sauf de Dieu. Sébastien Thiéry est bien connu des spectateurs puisqu’il sévit sur Canal Plus depuis 2004. Marie Paronty et lui habitent Chez Maman depuis un petit moment.

Dieu habite Düsseldorf est une pièce constituée de plusieurs saynètes puisant leur inspiration dans un quotidien décalé. Expert en dérapages loufoques, Sébastien Thiéry expose des personnages en prise avec des situations apparemment banales au début et qui débouchent irrémédiablement sur l’absurde. Ainsi ce Monsieur timide qui vient dans une agence « amicale » se trouver un ami, mais la tâche est rude. Un autre Monsieur décide de s’équiper enfin d’un zizi tout neuf. Oui mais pas n’importe quel modèle, un modèle high-tech avec accessoires itou. De la première scène, un exercice de congratulations de cocktail qui sent le veau, à l’homme qui a empaillé son père, les trois compères nous plongent dans un monde burlesque. L’effet comique est accentué par le dénuement du plateau et le look des trois comédiens vêtus d’un costume gris passe-muraille, un compromis entre banquier et clerc de notaire, se fondant dans le décor. Ils confirment ainsi que « l’habit ne fait pas le moine ». Sébastien Thiéry et Artus de Penguern se composent des mines de premiers de la classe et Marie Paronty de pince-sans-rire, pour mieux nous attraper au miel de leur fantaisie. 70 minutes de rires allègrement orchestrées par Christophe Lidon qui a su lier la sauce des saynètes pour en faire l’un des spectacles les plus drôles du moment.

Dieu habite Düsseldorf, de Sébastien Thiery. Mise en scène : Christophe Lidon, Chorégraphie : Françoise Pender. Avec : Sébastien Thiery, Marie Parouty, Artus de Penguern. Du 23 février jusqu’au 29 avril 2006. Théâtre des Mathurins - Petit théâtre, 36, rue des Mathurins, 75008 PARIS. Tél : 01 42 65 90 00.

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.