Accueil > Copier Coller

Critiques / Comédie & Humour

Copier Coller

par Marie-Laure Atinault

Le retour de la chanteuse

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Effervescence à Sainte Maure. Deux événements d’importance y sont annoncés : la fête annuelle du fromage de chèvre et le concert de l’enfant du pays, la chanteuse Elodie Cler. La jeune femme a trente-huit ans, c’est-à-dire qu’elle est déjà trop vieille dans un milieu où Lori fait figure de grande aînée, et trop jeune pour être invitée chez Sevran. Après trois disques d’or, Elodie Clerc, qui a connu la gloire, est donc reléguée aux galas alimentaires. Son impresario se bat pour lui décrocher des contrats. Ce nounours du Marais parisien est aussi très friand des spécialités locales, comme le naïf et séduisant pompier de service. Pour épauler Elodie, Nicole est l’indispensable habilleuse - maquilleuse - nounou - confidente. Elle sert de tampon entre les angoisses d’Elodie et les visiteurs du passé. Cédric, l’ancien amoureux d’Elodie, est lui aussi au rendez-vous...

Jean-Marie Chevret est un auteur heureux. Il a rencontré le succès dès sa première pièce, Le Squat. Il a même ses metteurs en scène fétiches, Jean-Pierre Dravel et Olivier Macé. Le trio a signé le succès colossal des Amazones. 420 représentations à Paris. Copier coller est leur troisième collaboration. Ces trois-là s’entendent pour nous faire passer des soirées qui n’ont rien de stressant. Le secret de Jean-Marie Chevret, c’est d’abord de pointer un sujet d’actualité. Ici, le retour gagnant des vedettes oubliées et le miroir aux alouettes du show-biz. Son sens du dialogue, des personnages secondaires bien charpentés, des situations non conventionnelles, le tout bien ficelé en 1 heure 30, voilà la recette de Copier coller. Avoir une bonne recette est une chose, savoir l’accommoder en est une autre. Jean-Pierre Dravel et Olivier Macé sont des chefs. Ils ont, entre autres, l’art de concocter des distributions improbables et qui marchent ! Gabrielle Lazure en chanteuse, Nathalie Corey en habilleuse et l’auteur en impresario, forment une partie de l’affiche qui avait de quoi nous faire hausser le sourcil en point d’interrogation. Le choix des comédiens exige un dosage subtil : Gabrielle Lazure est parfaitement crédible en grande soeur d’Ophélie Winter, la belle chanteuse crevassée par l’échec ; Nathalie Corey est un tourbillon dans le rôle de Nicole, ce personnage dans l’héritage des servantes de Molière, pétulante et rigolote, elle nous épate. Quelle femme ne tomberait pas amoureuse de Cédric, alias Christian Vadim. Quelle présence ! Davy Sardou en pompier bétassou et Jean-Marie Chevret en impresario ont un naturel désarmant et une jubilation communicative.
Copier coller ne révolutionnera pas le monde de l’informatique, pas plus que celui du théâtre, mais vous donnera ce bonheur simple que procure le bon boulevard.

Copier coller, de Jean-Marie Chevret. Mise en scène de Jean-Pierre Dravel et Olivier Macé. Théâtre Michel. Tél : 01.42.65.35.02. www.theatremichel wanadoo.fr

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.