Accueil > Cinq comédies de Molière par la compagnie Colette Roumanoff

Critiques / Livres, CD, DVD / Théâtre

Cinq comédies de Molière par la compagnie Colette Roumanoff

par Jacky Viallon

Le Théâtre filmé de la compagnie Théâtrale Colette Roumanoff.

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Cinq pièces très bien filmées, hautes en couleurs, joyeuses et rythmées, portées par d’excellents comédiens, bien trop heureux d’appartenir probablement à l’une des rares troupes permanentes privées. Ce bonheur d’exercer leur métier déborde de l’écran, nous gagne et nous sortons nous aussi heureux de ce divertissement .

Il est vrai que l’on entend aussi le son d’un autre clocher : " Encore des classiques ! De plus du Molière ! Bigre ! De la maternelle à la fac, en passant du jeu de cube à l’analyse structurale on a du les voir au moins 78 fois ! " Les mêmes ce sont sans doute contraint à subir des lectures tète à l’envers sur des chaises à bascule entraînées par le mouvement perpétuel et alternatif " intello-moderniste-bobo " et sous prétexte que la poussière du classique les font éternuer de mépris « les branchés de la débranche du branche » ont pensé à aseptiser le théâtre somnolent lequel parfois a bien trouvé sa place sur les plateaux " penchus " de certaines " prairies " de certaines région.

Ne succombant pas à ces modes et ces complaisances Colette Roumanoff et son équipe nous présentent donc, pour notre plus grand plaisir, cinq comédies de Molière mis à la disposition du public sous forme de DVD.
Ce théâtre filmé en direct nous présente son répertoire régulièrement joué à Paris au Théâtre Fontaine .

C’est aussi une bonne idée de présenter dans chaque DVD une réflexion sur la vie artistique de la compagnie. Elle est agrémentée de témoignages et de notes d’intentions des différents participants. On pénètre dans les coulisses et l’on va bientôt devenir complice de cette production. Une fois de plus c’est réalisé dans une extrême sympathie ça respire la vraie vocation, le goût du terrain et de la défriche. On sent derrière eux le souffle protecteur de nos pères tels : Jean Vilar , Jacques Copeau, Guy Rétoré en passant par un petit salut à André Benedetto, Dario Fo et d’autres aventuriers du Théâtre dont l’aura est encore présente .
il faut vanter le mérite de cette de troupe qui assume à elle seule tous les stades de productions de la chaîne : financement , création , recherche, relations publiques et publics. Sans compter toute l’organisation technique de l’ensemble.
Cette conjugaison fait que ce théâtre existe et que les comédiens , techniciens et administrateurs se passent la flamme…
Dans la morosité bien trop apparente de notre époque il est bien rassurant de croiser une joyeuse charrette à la Molière..

JPEG - 2 Mo

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.