Accueil > Carmen Flamenco d’après Bizet

Critiques / Théâtre

Carmen Flamenco d’après Bizet

par Gilles Costaz

Un superbe changement d’harmonies et de langue

Partager l'article :

Laissons parler les concepteurs du spectacle, l’autrice Louise Doutreligne et le metteur en scène Jean-Luc Paliès : « Peu d’opéras se prêtent autant que Carmen à des variations et adaptations de ces airs vers l’art flamenco, c’est donc tout naturellement que certains des airs des ténor et baryton (La fleur que tu m’avais jetée, Toréador prends garde à toi...) évoluent en Cante Jondo et danse Flamenco... La puissance et la sensualité qui se dégagent du chant, de la danse ou des coplas flamenco, se mêlent naturellement à la force et la beauté de l’opéra, tant par les racines communes de l’Andalousie, que par la passion et le poids du destin qui nous émeuvent tant chez l’héroïne de Mérimée... Cette création n’est pas pour autant une version « best-of » de l’opéra, mais plutôt un retour à la forme de l’opéra comique, au sens qui alterne passages parlés, chantés, dansés... »
C’est donc Carmen en version réduite. Et, pourtant, rien ne peut paraître aussi dense et plein que ce spectacle intelligemment centré autour de Don José qui, dans sa prison, revoit les scènes essentielles de la vie de la gitane qu’il a aimée. Ce ne pourrait être qu’une anthologie, mais Louise Doutreligne et Jean-Luc Paliès apportent deux nouveautés capitales : les chants sont en espagnol (traduits par Evelio Miñano), tout est repensé dans une culture flamenco. D’où un autre son, une autre attitude des corps. Interprétée par des comédiens et danseurs toujours l’expression maximale (Benjamin Penamaria, Magali Paliès, Ana Perez, pour ne citer qu’eux), la soirée subjugue par son rythme et son intensité dansée. Tout ici est incandescent.

Carmen Flamenco
d’après Georges Bizet et Prosper Mérimée, Livret Louise Doutreligne (traduction en espagnol Evelio Miñano), Adaptations musicales Jérôme Boudin-Clauzel, Magali Paliès (opéra), Luis de La Carrasca (Flamenco), mise en scène Jean-Luc Paliès, Costumes Alice Touvet, Régie Jean-Maurice Dutriaux
Avec Jérôme Boudin-Clauzel, Luis de la Carrasca, José Luis Dominguez, Magali Paliès, Benjamin Penamaria, Ana Pérez et Kuky Santiago
Production Influenscenes, Alhambra, le Théâtre de Saint Maur et Scene & cies.

Théâtre 13/Seine, tél. : 01 45 88 62 22, jusqu’au 23 décembre. (Durée : 1 h 35). Puis en tournée, du 12 janvier au 21 mai.

Photo DR.

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.